• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Piéton écrasé par une voiture à Besançon, 4 personnes placées en garde à vue

Quatre jeunes âgés d'une vingtaine d'années ont été interpellés après l'accident qui a grièvement blessé ce jeune Bisontin de 17 ans. La victime est toujours entre la vie et la mort. La jeune femme qui conduisait le véhicule avait bu, et a déjà été condamnée pour conduite en état d'ivresse.

Par François Comte

L'accident s'est déroulé chemin de Mazagran au  bord du Doubs dans l'agglomération de Besançon à proximité d'une discothèque. C'est là qu'à 2h et demie du matin, les pompiers ont secouru un jeune de 17 ans, inconscient et souffrant de graves blessures à la tête et au thorax. Trois-quarts d'heure plus tard, la police interpelle quatre jeunes qui étaient à bord du véhicule impliqué. Deux filles et deux garçons. Ils se rendaient vers la boite de nuit lorsqu'ils ont percuté la victime. Au volant une jeune femme d'une vingtaine d'année en état d'ivresse, elle avait déjà été condamnée pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique en octobre 2015. Elle a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire ce dimanche.

"On a cru avoir écrasé un chat"

Placés en garde à vue les quatre occupants du véhicule se sont d'abord défendus en affirmant n'avoir pas eu conscience de renverser quelqu'un et ont dit aux policiers avoir cru écraser un chat. Leur garde-à-vue a été prolongée et les dépositions ont changé au fur et à mesure des interrogatoires. Les suspects ont finalement avoué être descendu de voiture après avoir percuté l'adolescent. A la vue du corps ils se seraient mis d'accord entre eux sur la version du chat écrasé puis se sont rendus dans la discothèque où ils ont été interpellés. 

Un témoin recherché par la police

Les enquêteurs n'ont pas pu retrouver de témoins directs ayant assisté à la scène. La jeune victime était accompagnée de trois amis qui étaient déjà dans la discothèque au moment de l'accident. Deux ont été entendus et la police cherche à retrouver le troisième pour recueillir sa déposition. Une information judiciaire a été ouverte pour des faits de blessures involontaires et non-assistance à personne en danger. La conductrice sera présentée ce dimanche après-midi devant un juge.

Une oreille arrachée et un poumon écrasé

La victime est sortie du coma artificiel dans lequel les équipes soignantes du CHU Minjoz l'avaient plongée. Son pronostic vital est toujours engagé et il souffre d'une oreille arrachée et de graves blessures au poumon, là où les roues du véhicule lui ont roulé dessus. D'après les enquêteurs, il aurait été refoulé de la discothèque et a été retrouvé torse-nu au moment où les secours lui ont porté assistance. Etait-il ivre lui-aussi ? Était-il allongé sur la route au moment où la voiture lui a roulé dessus ? Plusieurs questions se posent autour de ce drame où la consommation d'alcool a vraisemblablement une grande part de responsabilité.

Sur le même sujet

Feuilleton : la Nièvre expérimente le dispositif territoire zéro chômeur de longue durée (4/4)

Les + Lus