PORTRAIT. Arts martiaux, pas adepte de la langue de bois, qui est l'avocat Me Randall Schwerdorffer ?

Me Randall Schwerdorffer / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions
Me Randall Schwerdorffer / © Jean-Stéphane Maurice - France Télévisions

Il est le médiatique avocat de Jonathann Daval. Le pénaliste bisontin sera à ses côtés cette année 2020 lors du procès devant la cour d'assises de Haute-Saône. L'avocat évoque son parcours d'homme de droit et son engagement depuis peu en politique.  

Par Sophie Courageot avec Emmanuel Rivallain

Installé à Besançon, il fait partie du plus gros cabinet d'avocats de Bourgogne Franche-Comté avec 16 associés. 

Randall Schwerdorffer, 50 ans jure qu'il n'est qu'un avocat pénaliste parmi d'autres. Son parcours est pourtant atypique. Il empoche son bac à 17 ans. Et part voyager. Il travaillera comme réceptionniste et même mannequin avec son 1,90 m. Il fait des études de droit tout en s'adonnant aux arts martiaux. 
 

L'affaire Alexia Daval, un tremplin médiatique douloureux


Depuis ce jour d'octobre 2017 où le corps d'Alexia Daval est retrouvé en forêt près de Gray, l'avocat de Besançon s'est fait un nom dans toute la France. Interviews, déclarations, plateaux télé, et ces petites phrases qui résonnent encore. "L'un des conjoints était violent, mais ce n'est pas celui qu'on pense" lâche t-il au moment des aveux de Jonathann Daval. "J'ai le sentiment qu'il y a deux victimes dans cette affaire : Alexia Daval et Jonathann Daval". "Alexia Daval avait une personnalité écrasante". Des phrases qui feront réagir Marlène Schiappa, sécrétaire d'Etat aux droits des femmes.

L'avocat pénaliste va voir régulièrement en prison à Dijon Jonathann Daval, mis en examen pour meurtre sur conjoint. Il espère la tenue de son procès devant les assises avant l'été 2020. Ces petites phrases, l'avocat bisontin reconnaît qu'elles ont pu être mal comprises. "Au moment où je l'ai dit, c'était beaucoup trop tôt. A la cour d'assises, la parole sera libre, il y aura du recul, il y aura de la réflexion, les jurés connaîtront l'intégralité du dossier, et ils comprendront mieux certains propos" lance l'avocat.


Défendre une personne accusée d'un crime avec une telle médiatisation de l'affaire, tout ce que vous dites en soit peut être choquant, mais il faut l'accepter et après, vous êtes vous-même victime d'attaques, mais c'est notre place


Face caméra comme hors champ, l'avocat Me Randall Schwerdorffer est "cash". "La langue de bois d'aujourd'hui ne m'intéresse pas. Moi j'ai été élevé avec les Coluche, les Desproges, les Polac et le reste. On était une génération des années 80-90 où l'on pouvait parler, dire plein de choses. Il n'y avait pas une censure morale comme il y a aujourd'hui. Ces codes là ne m'intéressent pas" dit-il pour justifier sa présence dans la sphère médiatique et son droit à l'expression lors d'un procès. Un avocat médiatique qui est dans l'affaire Daval poursuivi pour violation du secret professionnel. Il sera d'ailleurs jugé le 23 janvier 2020 devant le tribunal correctionnel de Strasbourg.
 

j'aime défendre, j'aime le combat. J'aime quand c'est dur


"Moi j'aime défendre, j'aime le combat. J'aime quand c'est dur. Ce qu'il m'a le plus servi dans le métier d'avocat en défense , c'est tout l'apprentissage que j'ai fait dans les arts martiaux. Je prends un procès comme quelque chose de martial, c'est un combat"lâche l'avocat. Durant sa carrière, l'avocat bisontin a plaidé dans 100 dossiers criminels, il a obtenu 17 acquittements.

L'avocat défend également depuis le début de l'affaire, le Dr Frédéric Péchier, cet anesthésiste bisontin mis en examen pour 24 empoisonnements dans deux cliniques de Besançon dont 9 mortels. En centre-ville à Besançon, on  le voyait régulièrement attablé en terrasse avec son client à proximité du palais de justice. Son client est placé en liberté sous contrôle judiciaire, il n'a plus le droit de résider à Besançon, pour ne pas croiser des familles de victimes ou d'anciens collègues. Régulièrement ses avocats ont déposé des demandes de remise en liberté, ou demande pour que le médecin puisse à nouveau exercer. La justice a refusé, au vu des charges qui pèsent contre le médecin et son probable renvoi vers une cour d'assises.

L'avocat bisontin aime être dans la lumière c'est clair. A-t-il des défauts ? "Le danger du pénaliste c'est de ne pas avoir ce recul suffisant avec son client. Il faut adhérer à sa défense mais pas de manière aveugle. Il ne faut pas épouser sa cause, il faut défendre sa cause" explique Me Patrick Uzan avocat pénaliste qui connaît bien Randall Schwerdorffer. 

 
Portrait de l'avocat de Jonathann Daval, maître Randall Schwerdorffer
L'avocat pénaliste bisontin a fait la une des médias avec l'affaire Alexia Daval. Reportage E.Rivallain et Jean-Stéphane Maurice avec Randall Schwerdorffer, avocat et Patrick Uzan Avocat

Candidat aux élections municipales à Besançon et qui sait aux prochaines législatives ?


L'avocat de Jonathann Daval et de l'anesthésiste bisontin est aussi adhérent de La République en Marche. Il figurera d'ailleurs sur la liste dissidente "Ensemble !" menée à Besançon par Alexandra Cordier, l'ancienne référente départementale de LREM. Une présence en soutien, dit-il. L'avocat confie aussi avoir des vélléités législatives de part son métier. Les municipales ne seraient-elles qu'un tremplin pour l'homme de loi pour entrer un jour sur les bancs de l'Assemblée Nationale comme député du Doubs ? 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus