Près d’un million d’euros d’héroïne retrouvés dans la cache d’une voiture à Besançon

Les policiers de Besançon (Doubs) ont effectué une importante saisie le 11 juin 2024. La drogue était convoyée depuis la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Voici ce que l'on sait.

13 kilos d’héroïne étaient cachés dans la cache d’un véhicule. Une drogue de très bonne qualité, selon la justice. À la revente et recoupée, cette cargaison aurait pu rapporter près d’un million d’euros, selon Etienne Manteaux procureur de la république de Besançon. Ce dernier, lors d’une conférence de presse a détaillé les temps forts de l’enquête qui a conduit à une telle saisie de stupéfiants.


Des allées et venues suspectes de voitures rue Georges Monneur derrière la faculté de la Bouloie et l’UFR Staps ont conduit la brigade des stupéfiants à réaliser des surveillances dans ce secteur. Très vite, ils soupçonnent un véhicule de faire des aller-retour entre Besançon et les pays du Benelux.

Le 11 juin, les policiers décident d’intervenir. Ils interpellent le conducteur de la voiture où était cachée la drogue. Cet homme de 22 ans était déjà connu de la justice pour trafic de stupéfiants en 2022. Il avait obtenu un sursis probatoire. L’homme a été placé en garde à vue. Il reconnaît uniquement avoir assuré les trajets. Quatre trajets se sont déroulés entre le 26 mai et le 11 juin. 

L'homme a été présenté ce 14 juin au parquet pour des faits d’importation de stupéfiants, d’association de malfaiteurs en lien avec des stupéfiants. Il encourt une peine de 10 ans de prison. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire. Un autre véhicule chargé d'ouvrir les trajets a été saisi dans le cadre de cette enquête qui ne fait que commencer. Les policiers et magistrats vont tenter de déterminer qui sont les commanditaires de ce trafic et depuis combien de temps ces trajets alimentaient en drogue le secteur de Besançon. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité