#Studio3 : Alexandrie, l'électro-pop lumineuse

Antoine Passard, et son colocataire bassiste Anthony Pergaud composent le duo Alexandrie. Un groupe d'électro-pop ensoleillé avec des textes venus d'ailleurs : leur musique s'y déploie au fil des synthés.

On l'a connu batteur pour le groupe Bigger, mais Antoine Passard chante et joue aussi du synthé. Avec son comparse Anthony Pergaud, ils forment le groupe Alexandrie.
On l'a connu batteur pour le groupe Bigger, mais Antoine Passard chante et joue aussi du synthé. Avec son comparse Anthony Pergaud, ils forment le groupe Alexandrie. © Capture d'écran France 3 Franche-Comté
Les cheveux dans le vent, le soleil sur la peau, les pieds dans l’eau… Dès les premières notes, l’électro-pop d’Alexandrie titille les oreilles, et sent bon les vacances à la plage. Une musique douce et estivale, qu’Antoine Passard a sortie, en plein confinement. Avril 2020, cinq titres composent alors son EP « Loin ». Une invitation au voyage, et au retour aux années 80 sous les sons des synthés.

L’envie d’ailleurs reste un thème omniprésent dans les textes d’Antoine Passard, mais aussi sur l’estrade de l’Antonnoir, café-concert bisontin. Les vagues d’écho qui portent « Les Sables d’Olonne » donnent de l’élan à la synth pop (pop au synthé) d’Alexandrie.
#studio3 : Les Sables d'Olonne, d'Alexandrie

Des sonorités 80’s

Antoine Passard n’est pas un inconnu de la scène bisontine. D’ordinaire, le musicien aux chaussettes rouges se trouve derrière les caisses et les cymbales du groupe de rock Bigger. Pour Alexandrie, le batteur a pris les devants (de la scène) pour jouer du clavier debout. Antoine Passard est toujours accompagné de son coloc' bassiste Anthony Pergaud, mais le chanteur compose seul.

Si « le côté réconfortant, la chaleur [des synthés] » ont séduit Antoine Passard, c'est aussi le son rétro, voire un peu kitsch, des claviers qui marquent le chanteur. D'ailleurs, « Le Phare » comme ses autres chansons, marchent sur les mêmes platebandes qu’Etienne Daho ou Balavoine, deux artistes qui ont rythmé l’enfance du Comtois.
#studio3 : Le Phare, d'Alexandrie

2020 demeure une année difficile pour démarrer une aventure musicale. "On est tous dans le même bateau, mais on n'est pas moins chanceux que les autres", relativise Antoine. Le Bisontin attend 2021 pour espérer défendre ses morceaux sur scène, et enchaîner peut-être les concerts.
#studio3 la rencontre : Alexandrie


Afin de soutenir les salles de la région, et de continuer à enregistrer malgré les contraintes sanitaires, #Studio3 a ouvert les portes de l'Antonnoir, à Besançon, le temps de l'enregistrement. Guillaume Bessaa nous partage les coulisses du tournage.

#Studio3 Backstage

#Studio3 Backstage : Alexandrie à l'Antonnoir ©Réalisé par Guillaume Bessaa
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique