• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tentative de suicide aux urgences : un malaise persistant à l'hôpital de Besançon

© f3fc
© f3fc

Alors qu'une médecin de l'hôpital a tenté de se pendre la semaine passée au sein du service des urgences, les langues se délient et dénoncent un malaise persistant parmi le personnel. D'autres soignants auraient tenté de mettre fin à leurs jours ces derniers mois.

Par Jérémy Chevreuil

Personne ne parle officiellement, mais tout le monde ne pense qu'à ça.

Au service des urgences du centre hospitalier Jean-Minjoz de Besançon, la tentative de suicide d'une médecin est dans tous les esprits.

Sauvée par deux collègues, la quinquagénaire est sortie de l'hôpital et se repose chez elle.

D'après nos informations, ce n'est pas la première salariée du service des urgences à tenter de mettre fin à ses jours.

Il y a un an, une infirmière travaillant elle aussi aux urgences s'est suicidée à son domicile. Des raisons personnelles ont été avancées pour expliquer son geste, mais le contexte professionnel est également en cause selon un proche qui souhaite rester anonyme.

Plusieurs sources au sein du CHRU témoignent d'une situation très tendue, en particulier au sein de ce service.

Dans un bref communiqué, la direction de l'hôpital a assuré de son soutien le médecin qui a tenté de se suicider la semaine passée, précisant qu'elle connaissait "sa situation de mal-être".

Tentative de suicide aux urgences de Besançon: un malaise persistant
Reportage d'Emmanuel Rivallain et Clément Jeannin. Avec Philippe Humbert, vice-président de l'association "Jean-Louis Mégnien"






Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus