UTMB 2019 : “S'il n'y pas de plaisir, cela ne sert à rien de souffrir” selon le Népalais Sangé Sherpa

Sangé Sherpa sera au départ de l'UTMB 2019. / © Adélie Floch - France Télévisions
Sangé Sherpa sera au départ de l'UTMB 2019. / © Adélie Floch - France Télévisions

Népalais et Bisontin d'adoption, Sangé Sherpa prendra ce vendredi le départ de son 4e Ultra-Trail du Mont-Blanc. Une course de 170 km qu'il espère pouvoir terminer. Il faut dire qu'il fera la route au tout dernier moment vers Chamonix. 

Par Sophie Courageot

Etre au départ de l'UTMB vendredi à 18 heures à Chamonix en quittant son travail à Besançon à midi ! Rien ne fait peur à Sangé Sherpa prêt à faire la route et dormir dans la voiture pour affronter au mieux ce défi de l'UTMB. 

Arrivé il y a quelques années à Besançon pour apprendre le français au centre de linguistique appliquée, Sangé a découvert à Besançon la passion du trail. "Je suis né à 2000 m d'altitude dans l'Est du Népal. A Besançon j'ai développé mes capacités dans le trail. Mon enfance forcément m'a aidé. Quand j'étais petit au Népal, on courait, pour aller à l'école, derrière le bétail, c'était une question de survie...." explique t-il. Au Népal, Sangé Sherpa fut d'abord porteur, guide de trek. Le sport est sa nature. 


Depuis le coureur enchaîne les courses conciliant son travail dans un grand magasin du centre ville, et sa ville de famille. "Besançon c'est une ville bien placée pour l'outdoor, quand je sors du travail, je rentre à pied ou à VTT, on est vite dans la nature ici" confie le traileur. 

Sangé a déjà participé 4 fois à l'UTMB. Il a abandonné trois fois. "Cette année, j'ai fait moins de compétitions, l'envie est là, j'espère terminer la course !" lance-t-il.

 
© UTMB
© UTMB


Le trail a mené Sangé Sherpa dans le monde entier, à Hong Kong, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud comme en Chine sur des étapes de l'Ultra Trail World Tour. A chaque fois, le Bisontin a aimé découvrir une autre cultures, d'autres montagnes, d'autres gens. A 38 ans, l'enfant du Népal n'est pas prêt de raccrocher les chaussures de trail. 

 
UTMB 2019 : le portrait de Sangé Sherpa
Reportage JL Gantner, A.Floch.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus