Vacances : à Besançon, le retour apprécié des touristes au camping de Chalezeule

Les premiers touristes font leur grand retour au camping de Chalezeule à Besançon. Une arrivée qui s’est fait attendre. Le camping a ouvert le 15 juin dernier avec trois mois de retard par rapport à l'an passé. 

Le camping Besançon-Chalezeule a accueilli ses premiers campeurs dès sa réouverture le 15 juin.
Le camping Besançon-Chalezeule a accueilli ses premiers campeurs dès sa réouverture le 15 juin. © France Télévisions
En ce début de saison, le camping de Besançon-Chalezeule reçoit ses premiers camping-caristes et cyclistes, clientèle essentielle de l’espace de campement bisontin. « Ils séjournent ici une ou deux nuits » entame Sarah Gelin, la responsable de l’établissement. « Ils sont contents de nous voir rouvrir, et nous sommes heureux de pouvoir de nouveau les accueillir » ajoute-t-elle.

L’ouverture initialement prévue pour le 15 mars a été repoussée au 15 juin, en raison de la crise sanitaire. « Après le confinement, nous avons attendu d’avoir toutes les informations utiles à la réouverture. Il nous a ensuite fallu mettre en place un protocole sanitaire et le faire valider » détaille Sarah Gelin.
  

« Ce n'est pas un mois de juin comme les autres »


« En plein mois de juin, on devrait être complet » indique la directrice du camping de Besançon. Sur 107 emplacements disponibles, une vingtaine seulement sont réservés chaque jour.

Sarah Gelin ne s’inquiète pas pour les prochains mois. « Il y a de plus en plus de réservations » indique-t-elle. « Le mois de juillet est très bien parti, j’ai même dû refuser quelques demandes » lance-t-elle.
 

« Notre principal objectif pour cette année n’est pas financier » considère-t-elle. « Nous souhaitons d’abord regagner la confiance des touristes et pouvoir les accueillir dans les meilleures conditions possibles » spécifie Sarah Gelin.

Les campeurs restent prudents 


Le camping de Chalezeule a mis en place un protocole sanitaire important pour assurer « la sécurité des campeurs et du personnel. » Une personne à la fois est autorisée à rentrer dans l’accueil du camping, en portant obligatoirement son masque. Des gels hydroalcooliques ont été placés aux entrées et sorties des sanitaires et à l’accueil.
« Pour les sanitaires, nous avons mis en place un sens de circulation et un nettoyage renforcé avec désinfection régulière » précise-t-elle. Tout a été organisé pour que la distanciation physique soit respectée.

« Le protocole a plutôt bien été reçu. Il rassure les touristes » affirme Sarah Gelin. Car les vacanciers font preuve d’une certaine prudence avant leur départ en vacances. « On reçoit beaucoup d’appels de personnes qui se questionnent » explique-t-elle.

Certains, notamment les groupes, demandent quel est le protocole sanitaire mis en place. D’autres s’interrogent sur un remboursement en cas de deuxième vague du coronavirus. « Nous rembourserons nos campeurs si nous faisons face à cette situation » s’engage la responsable du camping.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter