• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Affaire de l'anesthésiste de Besançon : “Cette expertise est une pierre de plus dans l'édifice de l'accusation”

Me Stéphane Gurianna est l'avocat d'une famille de victimes. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice
Me Stéphane Gurianna est l'avocat d'une famille de victimes. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice

Me Stéphane Gurianna avocat d'une famille de victimes a pu lire l'expertise de psychocriminologues qui ont étudié la personnalité du docteur Frédéric Péchier. Ils la décrivent comme compatible avec des faits d'empoisonnements. C'est un indice de plus, tout à fait crédible estime l'avocat d'Epinal. 

Par Sophie Courageot

L'Est Républicain a publié dimanche des extraits d'une expertise de 44 pages -rédigée fin avril par deux experts à la demande d'une juge d'instruction. Le rapport des experts présente Frédéric Péchier comme ayant "une personnalité complexe, organisée sur un mode pervers, avec une composante narcissique"."De nombreux traits de personnalité et d'événements de vie viennent légitimement alimenter une suspicion quant à son éventuelle culpabilité", estime le rapport des experts. Les experts ont travaillé sur les écoutes téléphoniques, les procès-verbaux d'audition du médecin anesthésiste, son comportement lors des audiences.


"Narcissique, tout puissant, intelligent et froid"


Me Stéphane Gurianna  défend la famille de Damien Lehlen. Cet homme est mort en 2008 à la clinique Saint-Vincent de Besançon. Il venait se faire opérer des reins. C'est l'un des deux morts pour lesquels Frédéric Péchier a été mis en examen en mars 2017.
 


Pour Me Gurianna, le travail de ces deux experts doivent être pris au sérieux. "Ce sont deux experts qui ont prêté serment, deux experts reconnus par la justice...Je ne dis pas que cette expertise psychocriminologique est une preuve matérielle. C'est une pierre de plus à l'accusation. A force de rajouter des pierres à l'édifice, je crains que le docteur Péchier ne soit étouffé sous les cailloux" estime l'avocat qui était présent aujourd'hui à Besançon pour rencontrer d'autres victimes. 

"Je ne retiens qu'une chose de ce rapport. La personnalité de M. Péchier est en totale adéquation avec la nature criminelle des faits qui lui sont reprochés. A savoir, c'est quelqu'un de narcissique, dans la toute puissance, intelligent et froid" lance l'avocat. 


Ecoutez l'interview de Me Stéphane Gurianna

Affaire de l'anesthésiste de Besançon : l'interview de Me Stéphane Gurianna
L'avocat d'une famille de victime estime que la personnalité du docteur Péchier décryptée par les psychocriminologues est compatible avec les faits d'empoisonnements qui lui sont reprochés. Interview : S.Bourgeot, E.Rivallain, JS Maurice.
 
Affaire de l'anesthésiste de Besançon : que dit le rapport des psychocriminologues ?
A la demande de la juge d'instruction, deux psychocriminologues ont établi un profil du docteur Péchier. Nous avons pu le consulter. Reportage Emmanuel Rivallain Stéphanie Bourgeot avec Jean-Stéphane Maurice Avec Jean-Claude Gandon Victime d'un accident d'anesthésie en 2017 Annie Gandon Randall Schwerdorffer Avocat du docteur Péchier Stéphane Giuranna Avocat de victimes


A l'annonce de la fuite dans la presse d'éléments de cette expertise les avocats du docteur Péchier avaient contre-attaqué. "Cette expertise est contestable, aussi bien dans sa qualité que dans son contenu" car les experts se sont appuyés sur des éléments du dossier sans jamais rencontrer mon client, avait souligné Me Randall Schwerdorffer. "Je ne sais pas ce qu'est la psychocriminologie. Ce n'est pas une science reconnue, ce n'est pas une science qui fait autorité en matière judiciaire", avait-t-il dit.

Selon Me Schwerdorffer une autre expertise au dossier décrit son client comme "tout à fait normal". Et c'est tant mieux se réjouit Me Gurianna qui précise que cette expertise psychiatrique n'a pas encore été versée au dossier. Si Monsieur Péchier est normal, c'est qu'il sera responsable pénalement estime l'avocat de la famille Lehlen.

La bataille des avocats fait rage dans cette affaire. "La défense critique les magistrats, critique les enquêteurs, l'accusation, les experts maintenant. C'est bien beau de critiquer tout le monde, allons voir une cour d'assises et faisons lui confiance" lance Me Gurianna qui estime que la défense du docteur Péchier est en train de lancer des pare-feu. 


Ces empoisonnements ne peuvent pas être une série noire


L'avocat des enfants, de la femme de Damien Lehlen estime que les indices s'accumulent dans ce dossier. Frédéric Péchier est mis en examen désormais pour 24 empoisonnements dont 9 mortels. "Cela ne peut pas être une série noire. C'est pas dans une clinique. C'est dans des cliniques (ndlr : de Besançon)... Les événements indésirables graves et cardiaques, il n'y en pas eu avant, il n'y en pas eu après..." conclut l'avocat.

Quant au mobile du crime, l'avocat dit avoir son idée. "Je réserverai mon explication du mobile au jurés de la cour d'assises. J'ai une idée très précise" nous confie-t-il.

Le Dr. Péchier a été mis en examen jeudi 16 mai pour 17 nouveaux cas d'empoisonnement de patients, dont sept n'ont pas survécu. Il est libre sous contrôle judiciaire mais le parquet a fait appel.

Le médecin de  47 ans a déjà été mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements présumés, dont deux mortels. Il reste reste présumé innocent, et a interdiction d'exercer et de se rendre à Besançon ou dans la commune voisine où il réside.

► Lire les derniers articles sur l'affaire de l'anesthésiste de Besançon



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Page été : découvrir Cormatin en trottinette électrique

Les + Lus