VIDÉO. Covid-19 : les acteurs culturels de Besançon ne veulent pas être "la dernière roue du carrosse"

Les acteurs culturels locaux se sont entretenus avec la maire de Besançon Anne Vignot, le préfet du Doubs Joël Mathurin, et différents élus municipaux. Ils réclament "l'équité" face à d'autres secteurs, en temps de Covid-19, alors que leurs établissements sont fermés depuis plusieurs semaines. 

Les acteurs culturels bisontins ont eu une réunion avec la maire de Besançon et le préfet du Doubs pour parler de leur situation en temps de Covid-19.
Les acteurs culturels bisontins ont eu une réunion avec la maire de Besançon et le préfet du Doubs pour parler de leur situation en temps de Covid-19. © France 3 Franche-Comté

Des supermarchés et centres commerciaux bondés d'un côté. Des cinémas et des théâtres fermés de l'autre. Les acteurs culturels locaux ne veulent pas être "la dernière roue du carrosse", dans la gestion de cette crise sanitaire sans précédent, liée au coronavirus.

Dimanche, une réunion a eu lieu au Centre Dramatique National de Besançon. Le but pour les défenseurs de la culture : tirer la sonnette d'alarme auprès du préfet du Doubs, Joël Mathurin, afin qu'il fasse remonter auprès des ministères concernés les griefs des gérants de théâtre, cinéma, salles de concerts ou encore musées. Les acteurs de la vie culturelle locale et régionale réclament un traitement équitable, maintenant. 

Découvrez le reportage de France 3 Franche-Comté : 

Le monde de la culture réclame l'équité face au Covid-19

Dans une tribune publiée lundi par franceinfo, plus de 350 personnes, comédiens comédiennes, metteur(e)s en scène, humoristes, directeurs de théâtre ou encore de festival appellent à sauver la culture et ses acteurs alors que tout le secteur est à l'arrêt en raison du Covid-19.

"La culture est une mission de santé publique"

"Il est urgent de relancer toute l’industrie culturelle en lui apportant un soutien conséquent prenant en compte la réalité économique du secteur", plaident les signataires. Mais il est aussi urgent de "rouvrir tous les lieux culturels au public" car "aujourd’hui plus que jamais, la Culture est une mission de santé publique. Elle répond à l'irrépressible besoin de rêver, d’être ému". 

L'épidémie ne faiblit pas en France, alors que les fêtes de fin d'année approchent. Dans le Doubs et le Jura, les indicateurs sont préoccupants selon les autorités sanitaires.

La situation des lieux culturels doit être réévaluée le 7 janvier. Comme l'ont fait d'autres secteurs auparavant, plusieurs acteurs culturels français ont saisi le Conseil d'État, concernant la fermeture des cinémas et théâtre, jusqu'au 7 janvier au moins. La plus haute juridiction administrative doit examiner neuf recours ce lundi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture