Vous vous souvenez de l'Arc de Triomphe en carton pour les festivités Vauban à Besançon ? Son créateur a besoin de vous

L'artiste marseillais Olivier Grossetête envisage l'écriture d'un livre retraçant dix années de créations monumentales, dont l'arc de triomphe érigé en 2018 à Besançon. Il propose à tous de contribuer à son écriture en lui envoyant une photo, un souvenir de cette vision éphémère.
 

L'arc de triomphe en carton conçu par Olivier Grossetête d'après Vauban a pris place devant le musée des Beaux-Arts de Besançon le samedi 7 juillet.
L'arc de triomphe en carton conçu par Olivier Grossetête d'après Vauban a pris place devant le musée des Beaux-Arts de Besançon le samedi 7 juillet. © France 3 Franche Comté
C'était le 7 juillet 2018. Pour les 10 ans de l’inscription de l’œuvre de Vauban au patrimoine mondial de l’Unesco, c'était la fête à Besançon.

Dans le cadre des festivités, l’artiste Olivier Grossetête avait imaginé et conçu avec des bénévoles un arc de triomphe éphémère, géant, sur le modèle de celui bâti au 17e siècle à Besançon par Vauban.

Vous vous souvenez ? Nous avions assisté à son érection sur France 3 Franche-Comté:
Une tonne de cartons avait été nécessaire à la construction de l’édifice. Deux kilos de scotch et beaucoup de petites mains bisontines pour aider l'artiste à assembler la structure

Besançon, à l'époque, rejoignait Londres, Mexico, Adelaïde, Delft, Moscou ou encore Séoul dans la longue liste des cités "cartonnées" par Olivier Grossetête.

Sur internet, on trouve beaucoup de vidéos retraçant les constructions de l'artiste
Rétrospective 2019 Olivier Grossetête

Confinement oblige, l'artiste, qui vit à Marseille, a remisé aux calendes grecques certains projets et s'est décidé d'exploiter ce temps d'arrêt pour remettre sur l'ouvrage un projet de livre.

Voilà comment il explique sa démarche sur son site internet :

"Ce moment de pause « forcée » est l'occasion de mettre en oeuvre un projet qui me trotte dans la tête depuis longtemps :
la création d’un livre qui retracerait l’aventure de ces constructions à travers le monde depuis 10 ans.
 
Ce livre alliera photographies et témoignages dans le but de raconter de l'intérieur ce qui se passe en nous au cours de ces réalisations.

Je vous invite à participer à l’élaboration de ce livre en nous communiquant votre témoignage : impressions, souvenirs, évocations de votre expérience au contact de ces Constructions Monumentales Participatives.
 
En partant d'une trace qu'elle soit visuelle ou intérieure, laissez émerger vos souvenirs pour tenter d’apercevoir l’essentiel : comment cette expérience collective résonne en vous.
Comment l’avez-vous vécu? Que vous en reste-t-il?
Qu’est-ce que cela a suscité en vous, quelles envies ou quels changements ?
 
Votre contribution peut consister en une réflexion théorique, un récit anecdotique, un témoignage intime ou toute autre forme vous paraissant adéquate, et éventuellement s’appuyer sur une ou plusieurs images"

Des anecdotes, les participants bisontins au projet de l'arc de triomphe en auront à revendre. Nottamment de sa destruction ! 

A 17 heures le lendemain dimanche, les bisontins s’étaient donné rendez-vous pour une démolition joyeuse. Mais 40 minutes avant, les cartons étaient tombés d’eux-mêmes, fragilisés par le vent de la nuit.
 
De l'arc de triomphe construit samedi, il ne reste que cette tonne de cartons qui jonchent le sol.
De l'arc de triomphe construit samedi, il ne reste que cette tonne de cartons qui jonchent le sol. © France 3

Si vous disposez de photos ou d'anecdotes et réflexions sur ce moment de vie culturelle et patrimoniale de Besançon, racontez-le à l'artiste :
livre.grossetete@mailo.com

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture unesco
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter