Covid-19 : dans le Doubs, il se reconvertit dans la récolte de sève de bouleau bio

C’est le produit détox du printemps. La récolte a commencé. À Belvoir dans le Doubs, Sébastien Mougey a obtenu la certification bio pour récolter ce produit issu des arbres.
Récolte de sève de bouleau bio dans le Doubs.
Récolte de sève de bouleau bio dans le Doubs. © Jean-Louis Saintain - france télévisions

Un discret tuyau de plastique implanté dans l’écorce, un seau en bas de l’arbre. Si vous passez sur cette parcelle forestière, ne paniquez-pas, c’est l’heure de la récolte.

Une récolte à la lune montante du printemps

“C’est au printemps qu’on récolte la sève, normalement à la première lune montante. C’est cette sève montante qui est bonne en cure, on la récolte pendant trois semaines, une fois la formation des bourgeons terminée, on arrête” explique Sébastien Mougey.

La sève est un produit liquide incolore. Sébastien Mougey avait l’habitude d’en récolter de façon amateure, pour la famille, les amis. “A la base, je suis fabriquant d’articles de pêche, et au printemps 2020, pendant le confinement, il m’est venu l’idée de prélever à plus grande échelle. La saison de pêche 2020 avait été bien impactée, je cherchais un autre moyen de gagner ma vie” dit-il.

Sébastien Mougey est producteur de sève de bouleau bio dans le Doubs.
Sébastien Mougey est producteur de sève de bouleau bio dans le Doubs. © Jean-Louis Saintain - france télévisions


Une fois récoltée, la sève de bouleau est mise en sachet de 3 litres. Et revendue notamment dans les magasins Biocoop de Morteau et Montbéliard. Une sève de bouleau bio et locale. 

Un produit détox et frais 

“Ce n’est pas trop courant de la trouver en bio. On achetait jusqu’à présent dans les Vosges. Cela demande une certification, du temps, des contrôles assez réguliers, et cela demande un environnement sain” note Pierre-Etienne Aria, responsable de la Biocoop de Morteau. Vendu 39,90 euros le pack de sève bio, le produit est prisé des consommateurs qui veulent s'offrir une “détox” naturelle.


“C’est un produit qui a des bienfaits intéressants pour l'organisme, détoxifiant, diurétique, il permet de nettoyer l’organisme au début du printemps, c’est un produit connu depuis très longtemps, depuis l’Antiquité, les pays slaves utilisaient déjà, les Romains également “ ajoute le directeur de Bio Coop. 

Dans les boutiques, la vente de sève de bouleau va durer 3 à 4 semaines. “C’est un produit qui amène des oligoéléments, des minéraux pour l’organisme, c’est quelque chose de quasiment unique, c’est rare de trouver ces éléments à l’état brut” conclut Pierre-Etienne Aria.

Le site internet doctissimo conseille de consommer la sève de bouleau pendant 20 jours en une dose d’un petit verre de sève de préférence le matin à jeun pour que les principes actifs soient mieux absorbés. La sève n’est pas du jus de bouleau qui est plus concentré.

Si vous êtes allergique au pollen de bouleau, la consommation de sève de bouleau est déconseillée par précaution. 

Une petite quantité de sève est récoltée chaque jour sur chaque bouleau.
Une petite quantité de sève est récoltée chaque jour sur chaque bouleau. © Jean-Louis Saintain - france télévisions


80 arbres ponctionnés en bio

C'est très plaisant d'être en contact avec la nature, j'ai toujours aimé ça, c'est un plaisir tous les matins de prélever cette sève

Sébastien Mougey


Sur deux hectares, Sébastien Mougey ponctionne près de 80 arbres. Il fait le tour chaque matin de ses arbres. Selon leur taille, la quantité de sève récoltée va varier. “On dit en moyenne qu’un bouleau va monter en moyenne 200 litres de sève par jour, cela dépend de sa taille, des jours, de la lune, de la température. Nous, on va prélever un maximum de 1 à 2% soit 3 litres sur un arbre” explique Sébastien Mougey. “La sève est située juste sous l’écorce, on ne prélève pas trop pour ne pas épuiser l’arbre” complète-t-il.

Reportage Marine Candel - Jean-Louis Saintain

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature santé