Disparition de Chantal Soulier : un corps retrouvé à la sortie de Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec Toky Nirhy-Lanto

Un corps a été découvert mardi 1er février à la sortie de Besançon (Doubs). Il s'agirait de la femme de 64 ans avait disparu le 29 octobre, après avoir quitté les urgences du CHU de Besançon.

Une longue attente de trois mois semble s’achever pour sa famille. Un corps avec les papiers d'identité et les vêtements que portait ce jour-là Chantal Soulier a été découvert le long de grillages qui longent la rue de Dole. La découverte de la victime a eu lieu mardi1er février vers 18h15, le long de la RD673 près de l'entreprise Asten située en face du radar automatique. Cette femme de 64 ans avait disparu depuis la fin octobre.

L'autopsie doit être pratiquée jeudi 3 février, indique le parquet. Elle permettra peut-être déterminer la date et les raisons du décès.

Disparition mystérieuse

Le jour de sa disparition, Chantal Soulier avait fait une chute alors qu’elle promenait son chien sur la commune d’Ecole-Valentin. Transportée au CHU pour des examens, elle avait quitté les lieux de son plein gré. L’examen des caméras de surveillance laisse penser que c’était elle, une silhouette partant de l'hôpital au loin. Dans les jours qui ont suivi sa disparition, des battues citoyennes avec l’aide des militaires de la gendarmerie ont eu lieu dans les bois de Franois, et aux alentours du CHU. En vain.

Selon sa famille, la sexagénaire était autonome, “mais depuis quelques semaines, elle avait des troubles de mémoire et de concentration qui n’étaient pas habituels”. Elle aurait pu être désorientée.