Ehpad du Larmont à Pontarlier : manifestation de soutien aux infirmières sanctionnées

Manifestation de soutien aux infirmières de l'Ehpad du Larmont de Pontarlier / © Jérôme Bolard
Manifestation de soutien aux infirmières de l'Ehpad du Larmont de Pontarlier / © Jérôme Bolard

En soutien aux quatre infirmières de l'Ehpad du Larmont, sanctionnées par l'ordre régional des infirmiers, 200 personnes ont manifesté ce matin à Pontarlier. En janvier dernier, le parquet de Besançon a ouvert enquête pour homicide involontaire après le décès suspect en 2018 d'une patiente.

 

Par Isabelle Brunnarius

D'après nos confrères de France Bleu, de Plein Air et de l'Est Républicain, trois des quatre infirmières, condamnées à une interdiction d'exercer de quinze jours avec sursis, ont participé à cette marche de soutien. Partis de la place d'Arçon en direction de l'hôpital de Pontarlier, les manifestants ont défilé pour soutenir ces professionnelles de santé. Parmi eux, des élus et des professionnels de santé. En tête de cortège, était écrit sur un drap : "Si ces 4 infirmières sont coupables alors toutes les infirmières le sont".  

En janvier dernier, le procureur de la République avait ouvert une enquête pour homicides volontaires dans l'Ehpad du Larmont, situé près de Pontarlier.  Les enquêteurs avaient saisis 20 dossiers de patients. Ils avaient notamment constaté un taux de décès "plus important (...) que la moyenne nationale" au sein de cet Ehpad ainsi qu'une "consommation inhabituelle de molécules médicamenteuses permettant une sédation profonde". 

L'alerte avait été donnée par la fille d'une résidente, décédée en 2018. Cette dernière "s'étonnait des conditions dans lesquelles sa mère était décédée". Elle avait dans un premier temps "effectué un signalement" auprès de l'Agence régionale de santé (ARS), qui a ensuite alerté le parquet. L'Agence Régionale de Santé mène également de son côté une enquête. 33 dossiers de personnes décédées entre 2017 et 2018 ont été réouverts. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus