• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Suspicion d'euthanasie à Pontarlier : le personnel et les familles de l'EHPAD sont sous le choc

L'EHPAD du Larmont appartient au centre hospitalier intercommunal de Pontarlier / © France 3 Franche-Comté / F. Petit
L'EHPAD du Larmont appartient au centre hospitalier intercommunal de Pontarlier / © France 3 Franche-Comté / F. Petit

Y-a-t-il eu des morts suspectes à l'EHPAD du Larmont, à Pontarlier ? Le procureur de la république a lancé une enquête préliminaire pour homicide involontaire. Un numéro vert a été mis en place pour les personnels, les résidents et les familles.

Par Raoul Advocat

Tout commence par le décès d'une résidente de l'établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), début 2018. Décès suspect, selon la famille. Une inspection menée par l'agence régionale de santé (ARS) se déroule à la fin de l'année. Elle débouche sur la mise à  pied d'un médecin de l'établissement, qui se voit donc interdire d'exercer.

L'ARS estime que le taux de mortalité parmi les résidents de l'établissement serait plus élevé que la moyenne.

Dans la foulée de l'intervention de l'ARS, le procureur de la république vient donc d'ouvrir une enquête préliminaire pour homicide involontaire. 

Les soupçons qui pèsent sur l'établissement ont choqué le personnel, les résidents et les familles. Une cellule d'écoute a été mise en place (numéro vert : 0805 090 125).
 

Pas de commentaire sur le fond



Dans un communiqué, la direction du centre hospitalier précise :  « des suites de l'inspection de l'ARS à l'EHPAD du Larmont en date des 3 et 4 décembre dernier et dans le respect et la sérénité du dossier en cours, il ne sera pas apporté de commentaire sur le fond de cette inspection (…)  L'établissement communiquera sur ce dossier à l'issue de la procédure juridique en cours.»
 
Suspicion d’euthanasie maison retraite Pontarlier
Une enquête préliminaire pour homicide involontaire a été ouverte après des soupçons d’euthanasie dans un EHPAD de Pontarlier. Intervenant : Olivier Volle, directeur du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté. Reportage : M. Buzon, F. Petit, E. Dubuis.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Feuilleton : la Nièvre expérimente le dispositif territoire zéro chômeur de longue durée (4/4)

Les + Lus