FC Sochaux-Montbéliard : le Territoire de Belfort soutient à son tour le projet porté par Romain Peugeot, à hauteur de 500 000 euros

Après le Grand Belfort, c'est au tour du Département du Territoire de Belfort de soutenir financièrement le projet de reprise du FCSM déposé par Romain Peugeot. Le Département promet d'abonder à hauteur de 500 000 euros, si un projet de SCIC est lancé.

Les heures qui s'écoulent paraissent longues pour les amoureux du FC Sochaux-Montbéliard. Alors que le dépôt d'un recours devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), dans l'espoir d’être repêché en Ligue 2, n'a toujours pas été effectué ce 25 juillet 2023, le Département du Territoire de Belfort apporte son soutien financier à la candidature de reprise de Romain Peugeot, arrière-petit-fils du fondateur du club.

► À lire aussi : FC Sochaux-Montbéliard : on vous explique la longue descente aux enfers d'un club historique du football français

Un courrier d'engagement à hauteur de 500 000 euros lui a été adressé. Ce dernier préfère rester discret pour l'instant. Joint par nos soins, il ne souhaite pas s'exprimer dans la presse. "Florian Bouquet, résident du Département du Territoire de Belfort vient d'adresser à Romain Peugeot un courrier d'engagement à hauteur de 500.000 € pour soutenir l'offre de rachat du Football Club de Sochaux-Montbéliard (FSCM)", annonce un communiqué diffusé à la presse. Le Département espère que ce geste contribue à faire pencher la balance en faveur du financier de 33 ans.

Tout comme le Grand Belfort, qui a annoncé il y a quelques jours vouloir débloquer la somme de 1 million d'euros en faveur du projet de Romain Peugeot, le Territoire de Belfort précise que "cette contribution se traduira en actions d'une Société Coopérative d'intérêt Collectif (SCIC) à créer". 

Au 25 juillet, 17h30, l'association Sociochaux, porteuse du projet de Société Coopérative d'intérêt Collectif, avait récolté 89 052 euros auprès des supporters dans le but de créer un modèle d'actionnariat populaire pour Sochaux (voir leur collecte de fonds). 

► À lire aussi : Et si le FC Sochaux-Montbéliard devenait une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), comme le SC Bastia ?

Nenking pas convaincu par l'offre 

Cela va-t-il suffire à convaincre l'actuel actionnaire chinois ? Rien n'est moins sûr. Selon nos confrères de l'Equipe (article payant), Nenking, propriétaire du club, ne serait pas séduit par l'offre de reprise de Romain Peugeot et chercherait à gagner du temps. Le dossier d'un repreneur étranger serait attendu, car il permettrait au conglomérat spécialisé dans l'immobilier de se désengager totalement, en une seule fois, ce qui ne serait pas le cas en cas de création d'une SCIC. Pour l'instant, malheureusement, ce repreneur venu d'ailleurs n'existe pas.

Le dénouement devrait intervenir cette semaine pour le club historique franc-comtois. En attendant, nombreux sont ceux qui retiennent leur souffle du côté du Pays de Montbéliard.

► Suivez l'actualité du FCSM sur notre site internet.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité