Grand débat national : où ont lieu les réunions dans le Doubs ?

© Valérie Menut - maxPPP
© Valérie Menut - maxPPP

Une vingtaine de réunions du "Grand Débat National" seraient en préparation dans le Doubs selon la Préfecture. 

Par Emmanuel Rivallain et Sophie Courageot

Un seul débat a eu lieu dans le Doubs vendredi dernier. En présence de monsieur Stanislas Guerini, délégué général LREM.

Le prochain se tiendra demain vendredi 25 janvier à l’initiative des commerçants de Besançon à la Brasserie du Commerce.

33 débats à venir sont identifiés par la préfecture du Doubs. Jean-Philippe Setbon, secrétaire général de la préfecture estime qu’une vingtaine de débats sont en préparation.

Pourquoi si peu de débats à ce stade ?

« Nous ne sommes que le 23 janvier, la décision a été prise le 16. Beaucoup de maires ont dû réunir leur conseil municipal pour valider ou non l’opportunité d’un débat. Il faut aussi du temps pour avertir la population. Enfin beaucoup de maires cherchent des animateurs, souvent des collègues d’autres communes ou d’anciens élus. Les maires ne veulent pas polluer les discussion avec des enjeux locaux. A ce jour quatre communes ont demandé à la préfecture un animateur, parmi elles Pontarlier» estime le référent du grand débat dans le département du Doubs. 

Du côté de la préfecture le souhait est le suivant : que des associations sportives s’emparent du « grand débat ». « Le conseil citoyen de Planoise y travaille par exemple, idem du côté de Montbéliard » déclare Jean-Philippe Setbon. Les agents de la préfecture ne sont pas autorisés à animer les débats.

Quant aux cahiers de doléance, la préfecture du Doubs en a déjà reçu une centaine. Chaque cahier contient deux ou trois pages. Ils avaient été ouverts il y a un mois et demi avant le lancement du grand débat. Première constatation du secrétaire de la préfecture : «Les thèmes qui reviennent systématiquement sont les impôts et la fiscalité, on trouve beaucoup de propos sur la supposée gabegie de l’Etat. C’est la plupart du temps bien écrit et argumenté. Personne ne parle de chômage, d’éducation ou des hôpitaux. Très peu de choses sur le pouvoir d’achat.»

Pour prendre connaissance des futurs débats, il faut se rendre sur le site sur le site grand débat ► ici
Tapez ensuite le nom ou le code postal de votre commune. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus