• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La hausse des immatriculations en novembre ne profite pas à PSA

La 3008 symbole du succès actuel de PSA / © Max ppp
La 3008 symbole du succès actuel de PSA / © Max ppp

Le constructeur automobile Peugeot voit ses immatriculations baisser de -2,8%. L'embellie profite à Renault. 

Par Sophie Courageot avec AFP

+8,5% d'immatriculations en novembre

Le marché automobile français est reparti à plein régime en novembre avec une croissance de 8,5% par rapport au même mois de 2015 selon les statistiques publiées jeudi.
Sur 11 mois, la hausse des livraisons de voitures particulières neuves s'établit à 5%, conforme aux prévisions du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Cela représente 1,82 million d'unités sur 11 mois.
Le seuil symbolique des deux millions d'immatriculations pourrait donc être atteint en 2016, après 1,91 million en 2015 et 1,79 million les deux années précédentes.

+23,3% pour Renault

Alors que 163.170 voitures particulières neuves ont été mises en circulation le mois dernier, le groupe Renault a vu ses immatriculations s'envoler de 23,3%, en particulier grâce à sa marque "low-cost" Dacia dont les livraisons ont bondi de pas moins de 60,4%.

PSA perd du terrain

Le rival français de l'entreprise au losange, le groupe PSA, a en revanche perdu du terrain puisque ses volumes se sont contractés de 2,8%. En cause, le mauvais comportement de Citroën (-5,6%) et surtout de la marque haut de gamme DS (-24,9%) que la faible progression de Peugeot (+0,7%) n'a pas pu équilibrer.
Sur l'ensemble de l'année, le groupe PSA reste numéro un des ventes en France, avec 28,3% du marché des voitures particulières neuves, mais sa progression de 0,4% en volume est bien plus faible que la moyenne de 5%.

54% des immatriculations de voitures neuves sont des voitures françaises

Les constructeurs français restent prophètes en leur pays : ils s'arrogent près de 54% du marché des voitures neuves et monopolisent le "top 10" des modèles les plus vendus. La Renault Clio caracole en tête (5,5% du marché), suivie des Peugeot 208 (4,9%) et 308 (3,9%). Derrière les groupes tricolores, le groupe Volkswagen demeure le premier importateur. Ses immatriculations ont progressé de 6,7% en novembre.

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus