VIDEO. Haut-Doubs : le nombre de bénéficiaires de la Croix Rouge augmente

On pourrait croire la zone frontalière épargnée par la précarité. Les nombreux emplois en Suisse garantissant une certaine aisance à nombre de ménages. Mais le nombre de nécessiteux a aussi augmenté en 2020 dans un secteur où le coût du logement grève vite les budgets. 

Les bénévoles de la Croix Rouge préparent les repas de réveillon de la Saint-Sylvestre pour les plus démunis.
Les bénévoles de la Croix Rouge préparent les repas de réveillon de la Saint-Sylvestre pour les plus démunis. © Alexandre Rémond/France 3 Franche-Comté

Plus 300% d'aide alimentaire distribuée en 2020 par rapport à 2019 ! L'augmentation est énorme pour la Croix Rouge du Haut-Doubs. Elle s'explique en grande partie parce que l'association a ajouté, aux six déjà existants, de nouveaux points de distribution aux tournées de ses camionettes, à Morteau, Jougne, Montperreux ou encore Aubonne. 

"A partir du moment où on va au devant des gens...c'est le but de la "Croix Rouge sur roues" de leur éviter des frais de déplacement, on trouve plus de besoins, explique Yves Leclerc, président de la Croix-Rouge de Pontarlier. C'est vrai que l'on pensait que ça se limiterait au premier confinement, or cela a duré."

Mais la proximité avec les familles n'est pas la seule raison. Tout le monde ne bénéficie pas de l'Eldorado suisse. Et la crise sanitaire n'a rien arrangé. De nombreux intérimaires ont perdu leur emploi dans le sillage du Covid-19. 45 % des bénéficiaires ont un reste à vivre à 0 euro, une fois leur logement, souvent cher dans cette zone d'inflation immobilière, payé. Beaucoup confient se sacrifier sur la nourriture. 

La Croix Rouge de Pontarlier s'occupe de 500 foyers environ. L'heure est cette semaine à la préparation des repas de réveillon qui, pandémie oblige, seront distribués cette année et pas servis à table pour un grand moment de partage. 

L'association envisage dès l'année prochaine d'oeuvrer aussi contre la précarité de la mobilité en incitant le covoiturage pour les bénéficiaires ou en dédiant certaines heures de bénévolat au transport de personnes qui n'ont plus de voiture ou les moyens d'en avoir une. 

Haut-Doubs : la Croix Rouge vient en aide à de plus en plus de personnes en précarité

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société coronavirus/covid-19 santé