Disparition de Brigitte Ligney à La Réunion : "On ne l'abandonne pas, on ne peut plus rien faire"

Brigitte Ligney, maire de La Chenalotte, dans le Doubs, a disparu le 26 juillet los d'une randonnée à La Réunion. Sa famille arrête les recherches ce jeudi 12 août. Nombreuses réactions suite à cette nouvelle, notamment dans sa commune, pour saluer cette femme, mère de 3 fils.
Brigitte Ligney a disparu depuis le lundi 26 juillet.
Brigitte Ligney a disparu depuis le lundi 26 juillet. © Gendarmerie de La Réunion

Marion Millot, la compagne de Léopold, l'un des fils de Brigitte Ligney, raconte : "On a ratissé tout ce qu'on pouvait ratisser. On n'a plus de zones à fouiller. On a aucun indice, comme depuis le début."

On n'abandonne pas Brigitte, on ne peut tout simplement plus rien faire

  Marion Millot

Dès la disparition signalée, les fils de Brigitte Ligney et leurs compagnes se sont rendus à La Réunion pour participer aux recherches.

Les recherches officielles, rendues très difficiles à cause des conditions météo, ont duré une semaine. Eux, ils ont poursuivi jusqu'à aujourd'hui, jeudi 12 août. Avec Lucien, le mari de Brigitte Ligney, et l'aide de bénévoles, les membres de la famille ont organisé et fait les battues. Ils étaient encore 30 à participer aux recherches ce dimanche 8 août.

Sans succès. "On était tous, tous les jours sur le site." raconte Marion Millot qui ajoute : "La décision (d'arrêter les recherches) a été très difficile à prendre."

Consternation à La Chenalotte

"Je suis très attristé, affecté. C'est douloureux, pour la famille, pour nous les membres du conseil municipal, pour les gens du village." réagit le 1er adjoint de La Chenalotte, Dimitri Coulouvrat. "Je pense à la famille qui va devoir rentrer sans elle, sans le corps... "

Même sentiment de profonde tristesse pour Florian Gaiffe, le deuxième adjoint : "On est sous le choc, les habitants sont sous le choc... Tout le conseil et tous les habitants apportent leur soutien à la famille. Ça doit être tellement difficile pour eux. On s'interroge, comment on va pouvoir les soutenir ?"

Gilles Robert est le président de la Communauté de Communes où siégeait la maire de La Chenalotte depuis 7 ans. Lui aussi est consterné : "C'est une terrible nouvelle. On espérait tellement. On a tous du mal à réaliser, en fait. Les adjoints de la Chenalotte ont été admirables de lancer cette cagnotte pour au moins les aider financièrement pour rester là-bas... Brigitte, c'était une forte personnalité, très engagée dans le domaine du sport et de la protection de l'environnement. C'était une mère attentionnée, ses 3 fils occupaient une grande place dans sa vie."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers