• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les Fourgs : la neige a manqué à Noël

F. Petit
F. Petit

La station des Fourgs a dû faire sans la neige pour les vacances de Noël qui viennent tout juste de se terminer. Le scénario est connu puisque sur les quatre dernières années, une seule fois, la station a été enneigée pour Noël. Alors, on a appris à faire avec, grâce à un personnel ultra-flexible.  

Par Aline Bilinski

La neige à Noël, c'est un bonus pour les professionnels du tourisme du Haut-Doubs. Trois années sur quatre en moyenne, la neige est aux abonnés absents lors des vacances de fin d'année.

Pour limiter les frais de fonctionnement de la station, les responsables ont opté pour une très grande flexibilité des personnels saisonniers. Ainsi, ils sont étudiants et viennent sur leur temps libre ou pendant leurs vacances, ou agriculteurs et, comme l'hiver est une période plutôt calme en terme d'activité, il leur est facile de venir travailler à la demande, dès que la neige tombe.

Ainsi cette année, ils étaient sur le pont quand la neige est arrivée début décembre et pendant une semaine, les pistes de fond ayant été partiellement tracées, les skieurs ont pu profiter du domaine nordique. Mais quand la neige a fondu, ils sont sans surprise restés chez eux car il n'y avait pas de travail. Ils sont habitués à se rendre disponibles pour la station. 

Tous s'attendent à venir travailler dans les semaines à venir car la neige est annoncée et tout doit être prêt pour les vacances de février, LA priorité des professionnels du tourisme. Ces derniers ne sont d'ailleurs pas inquiets car le planning des cours de ski de l'ESF affiche complet pour les prochaines vacances. Les touristes comme les locaux savent que, désormais, le ski aux Fourgs, c'est en février. 
 
Vacances sans neige aux Fourgs
Les professionnels du tourisme ont dû faire avec ou plutôt sans la neige pour les vacances de Noël. Témoignage de Mathieu Lancien Cogérant de la station Des Fourgs, Anouk Béliart Auto-entrepreneuse et Donovan Peyrache Etudiant qui ont prisn l'habitude de s'adapter et de travailler avec une grande flexibilité, en attendant les vacances de février, les "vraies vacances d'hiver". Reportage F. Menestret et F. Petit

Sur le même sujet

Gilets jaunes : la gendarmerie de Dijon prise pour cible

Les + Lus