VIDEO. Haut-Doubs : sur le lac gelé de l'Entonnoir, les vacanciers ont sorti les patins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Victor Lengronne (avec Paul-Guillaume Ipo et Antoine Laroche)

Dans le Haut-Doubs, certains lacs ont entièrement gelé en ce premier week-end de vacances de Noël. Une occasion pour parents et enfants de patiner ce dimanche 19 décembre sur le lac de l'Entonnoir à Bouverans.

Le patinage est pourtant interdit par arrêté municipal sur ce petit lac, tout comme la baignade l'été, certains n'ont pas résisté à la tentation.

"Margaux, tu peux venir mettre de l'eau s'il te plait ?" Ce dimanche 19 décembre, une paëlla est en pleine préparation sur la glace du lac de l'Entonnoir, à Bouverans (Doubs). "Ca change de la raclette au chaud ou des pierrades, c'est original", déclare cette mère de famille, qui veille à ce que le plat n'accroche pas dans le réchaud. 

Toutes les conditions étaient réunies pour attirer du monde sur la glace de l'Entonnoir. Le plus important, c'est l'épaisseur de la glace : "de la "black ice", comme le dit Serge Billet, passionné de char à glace, qui explique. "C'est une glace qui a pris très rapidement, sans vent, sans neige avec une très forte densité des cristaux." 

10 centimètres de glace

Ce dimanche, le lac de 15 m de profondeur, est gelé à hauteur de 10 cm. Tous les jours, Serge Billet vérifie l'épaisseur avec un pic à glace. "En dessous de 10 cm, il ne faut pas s'aventurer !, prévient-il. A 5 centimètres, ça peut supporter le poids d'un homme mais aujourd'hui par exemple, il y a beaucoup de monde, les gens se rassemblent et une dizaine de personnes sur 5 m²... La glace pourrait éventuellement casser."

Autre condition propice à passer une bonne journée : le temps, au beau fixe. "Il ne fait pas trop froid, c'est un froid sec et sain, agréable", raconte la Bisontine qui a confectionné la paëlla.

Ce père de famille est venu "profiter de cette glace fantastique. C'est un lieu exceptionnel, extraordinaire. Des gens qui passent en TGV le long de la ligne doivent se poser de la question quand ils jettent un œil par la fenêtre et nous voient glisser sur la glace", sourit-il. Au programme, hockey, luge et patinage.

Pas assez de vent pour du char à glace

C'est cette dernière activité que pratique une dame venue à Bouverans. "On est venu profiter du patin, de la glace, profiter d'un beau paysage, il fait super beau, on n'a pas froid. C'est tip top, la glace est super lisse."

Samedi, Serge Billet avait pu sortir son char à voile pour naviguer sur la glace. Faute de vent, ce n'était pas possible ce dimanche. Il retentera sa chance. Avant que la pluie, annoncée durant ces prochains jours, ne rende le lac gelé impraticable.

Reportage : P-G. Ipo et A. Laroche avec Serge Billet, passionné de char à glace