Les parents d'élèves de Fournet-Blancheroche toujours mobilisés pour conserver leur école maternelle

Déjà mobilisés cet hiver, les parents de l'école de Fournet-Blancheroche dans le Haut-Doubs réactivent leur mouvement de colère contre la décision de fermeture de leur école prévue pour la rentrée prochaine. Ils ont empêché l'institutrice de rentrer dans sa classe. 

Nous avions rencontré ces parents d'élèves début mars. Ils avaient occupé l'école de leurs enfants pendant une semaine. Cette fois-ci, ils ont empêché jeudi dernier de laisser rentrer l'institutrice et ils ont occupé les locaux. Vendredi, jour de leur rencontre avec les représentants de l'Inspection académique du Doubs, ils ont laissé rentrer l'enseignante tout en continuant l'occupation. Le mouvement a repris ce matin et l'institutrice n'a pas pu rentrer dans sa classe. Une opération condamnée par Jean-Marie Renault, inspecteur d'Académie du Doubs, "c'est innaceptable" précise-t-il. Il a demandé au maire de la commune de faire respecter la liberté de mouvement de l'enseignante.

Cette nouvelle mobilisation intervient alors que le maire du village a reçu un courrier lui indiquant que la fermeture de la maternelle devenait définitive. Une surprise pour l'élu, Pierre-Jean Wycart, car à la suite du mouvement de mars dernier, les parents avaient obtenu que cette fermeture soit conditionnelle et non définitive. Une décision qui aurait conditionnée aux possibilités d'accueil de Charquemont. Or, selon le maire de Fournet-Blancheroche, les travaux d'extension de l'école ne seront pas finis en septembre et plusieurs points sont loin d'être réglés en particulier pour les transports des enfants de moins de 3 ans. 
Si l'école ferme, les enfants iraient à Charquemont. Une décision qui remet aussi en question le fonctionnement du périscolaire, le premier à avoir été mis en place dans le secteur.
Pour l'inspecteur d'académie, les "conditions d'accueil sont suffisament réunies" pour que les enfants de Fournet-Blancheroche fassent leur rentrée à Charquemont en septembre. Cette décision de fermeture sera présentée le 28 juin au CDEN, comité départemental de l'Education nationale du Doubs.



.