La Madeleine Proust : “C'est terminé, je ne veux plus le faire”

Madeleine Proust s'approche de la fin de sa carrière / © France 3
Madeleine Proust s'approche de la fin de sa carrière / © France 3

Après 35 ans de carrière, la célèbre actrice franc-comtoise a joué sa dernière à Paris, dimanche 3 juin à l'Olympia. 

Par TMD

Elle ne remontera plus sur les planches parisiennes. Lola Sémonin, alias Madeleine Proust, a joué dimanche 3 juin sa dernière représentation dans la capitale devant une salle comble de l'Olympia. Evidemment, beaucoup de Franc-Comtois ont fait le déplacement. Il faut dire qu'il est préférable d'être de la région pour comprendre les références de cette ancienne institutrice du Haut-Doubs, qui a joué la paysanne sur scène pendant plus de trente ans.  

Fatiguée, l'actrice a justifié son choix d'arrêter. "Gérer la tournée, c'est terminé. Je ne veux plus le faire. Ca me prend trop de temps. Être sur scène, finalement, c'est des vacances, c'est du plaisir. Moi, ce qui me pèse le plus, c'est tout le travail de production."

Elle assure ne pas avoir trouvé de "tourneur", pour l'aider à la programmation de ses spectacles. "C'est moi qui ai monté toute la tournée. Je travaille du lundi au jeudi et du jeudi au dimanche, je suis sur scène. Alors que dans le spectacle, je parle de la Paulette, qui elle ne fait rien du lundi au vendredi, et le week-end, elle se repose. Et j'aimerais bien être comme la Paulette, moi !", rit-elle. 


Sur le plateau de Soir 3, elle est revenue sur ses débuts de carrière, en Franche-Comté. "Ce qui s'est passé, c'est que j'ai été nommée dans un petit village de campagne parce que je faisais la pédagogie Freinet et que je voulais une classe unique. J'ai rencontré Gérard Bôle du Chaumont qui était musicien, qui m'a entraîné au conservatoire d'arts dramatiques et tous ces parents d'élèves étaient des paysans. Tout ça a fait que, voulant être sur scène, l'idée de mettre une paysanne sur scène avec l'accent du Haut-Doubs et de l'enraciner dans cette région a pris forme."

Une dernière à Morteau

Pour élaborer son personnage, l'actrice rappelle qu'elle a passé un an "au contact du monde paysan. C'était une sorte de travail d'ethnologue, de les écouter, de prendre des notes sur leurs expressions pitoresques, la gestuelle. C'est tout cela que j'avais envie de le transmettre." C'est réussi. Et pour ceux qui souhaitent la voir une dernière fois, la Madeleine Proust tirera définitivement sa révérence "chez elle", à Morteau, le samedi 16 juin à 20h30 et le dimanche 17 juin à 17h. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus