Le musée de la radio de Villers-le-lac disperse sa collection

La collection du musée de la radio de Villers-le-Lac / © Lucie Thiery
La collection du musée de la radio de Villers-le-Lac / © Lucie Thiery

20 ans après sa création, le musée de la radio de Villers-le-Lac ferme définitivement ses portes. La famille de Jean-Marie Girardot, son créateur décédé en 2016, a décidé de donner une partie des objets de cette collection. 

Par Isabelle Brunnarius

Dispersion de la collection du musée de la radio à Villers-le-lac
20 ans après sa création, le musée de la radio de Villers-le-Lac ferme définitivement ses portes. La famille de son créateur, décédé en 2016, a décidé de donner une partie des objets de cette collection. Transistors, micros, enregistreurs et autres transmetteurs, le fonds est constituée de quelques 200 objets. Invités ce matin a récupérer ces trésors contre la somme qu'il souhaite, les collectionneurs étaient au rendez-vous. La recette de cette vente aux enchères sera intégralement reversé à la radio du collège de Villers-le-Lac. Avec Nelly Girardot Epouse de Jean-Marie Girardot fondateur du Musée de la Radio et de Radio Collège Reportage L.Thiery, L.Brocard et S.Chevallier


Transistors, micros, enregistreurs et autres transmetteurs, le fonds est constituée de quelques 200 objets. Invités ce matin a récupérer ces trésors contre la somme qu'il souhaite, les collectionneurs étaient au rendez-vous. La recette de cette vente aux enchères sera intégralement reversé à la radio du collège de Villers-le-Lac. 

En 1997, Jean-Michel  Girardot a créé le musée de la radio. Ce passionné de ce média a aussi été le principal du collège de Villers-le-Lac. Il lança en 1983 l'une des premières radio FM scolaire. Voici le reportage réalisé au collège en 2014. 

La radio scolaire de Villers-le-Lac


Ce musée a été apprécié par de nombreux amateurs des transmissions. En 2011, le musée doit déménager car la municipalité souhaitait récupérer le local pour ouvrir une ludothèque. A partir de ce moment-là, tout le matériel a été entreposé dans une ancienne usine désaffectée de Villers-le-Lac. Mais cette usine va être transformée en appartements.  Nelly, la veuve de Jean-Marie doit se résoudre à se séparer de la collection du musée. 

Une partie de cette collection est sauvegardée et d'ores et déjà exposée au musée d'Antan de Montlebon. La vente d'aujourd'hui a rapporté 650 euros mais tout n'est parti. Une prochaine vente aura lieu prochainement dans le local de la rue Pasteur. 




Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus