PHOTOS : Hermines, renards, grand tétras...Cyrille Donier met en lumière la faune sauvage du Doubs

"Sauvagement Doubs" est une ode à la nature, celle que l'on cotoye, mais que l'on ne voit pas. Pour son premier livre, le photographe naturaliste du Haut-Doubs nous emmène dans les lueurs de l'aube et du soleil couchant et partage ses plus beaux clichés des animaux sauvages de notre région. 
 Le grand tétras
Le grand tétras © Cyrille Donier
"Enfant, je pouvais passer des heures à chercher, à observer le chardonneret élégant qui volait de branches en branches dans le poirier du jardin familial. Il me fascinait par sa beauté, par ses couleurs éclatantes. C'est sûrement grâce à ce petit oiseau que j'ai cet amour de la nature aujourd'hui" explique Cyrille, la voix pleine d'émotion de ces souvenirs d'enfance passée sur les premiers plateaux du Doubs. "Les cabanes dans les bois, les sorties aux champignons, et accompagner mon père à la chasse m'a éveillé à cette nature passionnante qui nous entoure."
 
Cyrille Donier en billebaude
Cyrille Donier en billebaude © Jean-Stéphane Maurice

Pour Cyrille, horloger de métier, la photographie animalière n'est pas apparue immédiatement comme une évidence. "J'ai commencé il y a 30 ans la photo au travers de ma passion pour le sport automobile et plus particulièrement en suivant les rallyes. Il y a une petite dizaine d'années, je me suis dit que cette expérience acquise avec ces bolides pouvait me servir à garder une trace des rencontres que je faisais lors de mes balades dans la nature. Aujourd'hui, capter la faune sauvage dans mon viseur m'apporte une émotion dont je ne peux plus me passer."
 
Sauvagement Doubs
Sauvagement Doubs © Jean-Stéphane Maurice

Sauvagement Doubs est le premier livre de Cyrille Donier. Mois après mois, le photographe nous présente les animaux qu'il rencontre lors de ses sorties de photographie naturaliste. "J'ai toujours eu envie de faire un livre pour rendre hommage à mon papa qui m'a donné ce goût de la nature. Après de nombreuses années de prises de vues, je me suis senti prêt au niveau de la qualité de mes images. Mais je ne voulais pas d'un livre uniquement basé sur l'esthétique. Il était important aussi d'apporter des informations aux lecteurs sur tous ces animaux qui vivent autour de nous, mais que l'on ne voit pas. J'espère que les gens prendront du plaisir en feuilletant les pages."                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
L'hermine
L'hermine © Cyrille Donier
 
L'hermine est un animal emblématique du Haut-Doubs. Elle change de robe en fonction des saisons passant du marron au blanc. C'est un animal qu'affectionne particulièrement le photographe : "L'hermine me fascine. Je peux l'observer durant des heures pour la voir se dresser sur ses pattes et faire la vigie afin surveiller son territoire. Celle-ci, je l'ai surnommée "lunettes" à cause des deux ronds noirs autour de ses yeux."
 
Les martins pêcheurs
Les martins pêcheurs © Cyrille Donier

Avec ses nombreux cours d'eau, la Franche-Comté est une région de prédilection pour le martin-pêcheur. Pour Cyrille Donier, arriver à saisir dans son objectif cette petite flèche bleue était un rêve. "Depuis mes quinze ans et la rencontre avec mon premier martin, cet oiseau me fascine. Je peux attendre des heures pour le voir se poser sur une branche. Cette photo n'est pas un trucage. J'avais repéré un nid et au printemps. Les quatre juvéniles nés quelques semaines plus tôt se sont posés côte à côte sur la même branche. Un moment magique pour moi !"
 
Le renard
Le renard © Cyrille Donier
 
Le renard occupe une place toute particulière dans le travail photographique de Cyrille Donier. Il le suit à chaque saison de l'année que ce soit pour les séquences de mulotage dans la neige où pour les premières sorties des renardeaux. "Le renard, c'est le bonheur, c'est l'échange de regard, c'est la tristesse avec tout ce mal qu'on lui veut. Il est tellement beau, tellement curieux que pour nous, photographes du Haut-Doubs, il est un animal très touchant avec lequel nous avons une relation vraiment particulière" nous explique le photographe. 
 
Le cerf élaphe
Le cerf élaphe © Cyrille Donier
 
La première rencontre avec un cerf est assez récente pour Cyrille. C'était il y a cinq ans et elle l'a marqué à jamais. "C'est une rencontre que je n'oublierai jamais. Je ne pensais pas voir un cerf d'aussi près. Mélange de peur et de fascination. Il était énorme et ses bois démesurés le rendaient encore plus impressionnant. À quelques mètres de nous, je me souviens encore de son regard, de cette puissance qu'il dégageait. J'étais avec mon ami Yoann et nous sommes restés le plus immobile possible. Il a poursuivi sa route en bramant. Ici, il restait le maître..."
 
Les guêpiers d'Europe
Les guêpiers d'Europe © Cyrille Donier
 
Depuis quelques années, le réchauffement climatique a pour conséquence l'arrivée de colonies importantes de guêpiers d'Europe. Ces oiseaux multicolores viennent d'Afrique pour se reproduire en Franche-Comté. "Ce ne sont pas des oiseaux très difficiles techniquement à photographier même s'il faut prendre beaucoup de précautions pour ne pas les déranger. Quel bonheur de voir dans mon viseur des scènes de vie extraordinaires dans les couples lors des parades amoureuses. Cela nous amène de la couleur et de l'exotisme." 
 
La grèbe huppé et son petit
La grèbe huppé et son petit © Cyrille Donier
 
"La grèbe huppé est un oiseau aquatique que j'adore photographier. Elle est tout en délicatesse et passe son temps dans l'eau à nager et à plonger. Les parades amoureuses sont des moments exceptionnels à observer, mais mon coup de cœur va à cette mère qui promenait son petit sur son dos. Instinct maternel d'un côté, et mimétisme de l'autre" nous raconte le photographe.
 
La chevrette au pissenlit
La chevrette au pissenlit © Cyrille Donier

La nature offre aussi parfois des jolis sourires comme cette chevrette qui se délectait d'un lit de pissenlit. "Enfant, je me chamaillais avec mes frères pour être à la fenêtre en voiture, et j'espérais voir un chevreuil dans une prairie. C'est un animal que l'on peut voir assez facilement et il m'a aidé à progresser dans ma technique photographique. Cette chevrette était là devant moi, à s'attarder sur ses friandises favorites lorsque le bruit du déclenchement de l'appareil photo l'a intrigué. Elle relève la tête et me regarde une fleur à la bouche. J'aime cet instant plein de poésie."
 
Le grand tétras
Le grand tétras © Cyrille Donier
 
Le grand tétras est avec le lynx l'animal emblématique du massif jurassien. Même si les rencontres sont très rares, Cyrille en a fait l'animal iconique de son exposition photographique. "Je sais combien l'animal est menacé et je fais en sorte d'apporter le moins de dérangement possible. Nos photos aident aussi à sensibiliser le grand public. Je ne veux pas aller au cœur de la forêt. Ce grand tétras se trouvait sur le bord d'une petite route qui traverse un massif forestier. Avec mon 600 mm, je peux avoir une grande proximité avec l'animal sans le déranger." 

Avec l'annulation de tous les festivals de photographie animalière suite à la pandémie du Covid, Cyrille Donier ne pourra pas présenter son livre au public. Il n'est disponible à la vente qu'en prenant contact via sa page facebook. À l'avenir, il tentera de partir à la découverte de ceux qu'il surnomme "les fantômes des forêts". Les hiboux et chouettes seront pour lui un nouveau challenge autant technique qu'esthétique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
naturae nature photographie culture art animaux