• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

EN IMAGES. Dans les eaux glaciales, deux plongeurs s'élancent du Saut du Doubs

Pas froid aux yeux, les deux plongeurs se sont élancés du Saut du Doubs, 27 mètres de hauteur / © Photo sur la page Facebook de Robin Georges
Pas froid aux yeux, les deux plongeurs se sont élancés du Saut du Doubs, 27 mètres de hauteur / © Photo sur la page Facebook de Robin Georges

Un saut impressionnant à faire froid dans le dos ! Robin Georges et Cyril Michel ont réalisé l'exploit jeudi 31 janvier à Villers-Le-Lac (Doubs). Un plongeon hivernal incroyable de 22 mètres de hauteur et pour une bonne cause.

Par Sophie Courageot

Les conditions étaient idéales explique Robin Georges avec un départ en haut du saut recouvert de 30 cm de neige fraîche. Et une eau glaciale à deux ou trois degrés.  "Je craignais un peu le point de départ, qu'il y a ait de la glace, mais avec la neige c'était parfait. On a posé une serviette de bain au point de départ pour ne pas glisser" dit-il. Les deux hommes y sont descendus encordés. 

"Je suis parti en premier, 1000% focus et concentré mais avec beaucoup de stress et d'appréhension de l'inconnu, car c'est mon plongeon hivernal le plus extrême. Une fois entrée dans l'eau comme dans du beurre après un impact très doux, ce fut une véritable liberation" raconte Robin Georges. Il a enchaîné trois sauts, son collègue Cyril Michel en a effectué deux. 

Les deux Savoyards étaient vêtus d'une combinaison intégrale, de gants et cagoules. Cyril Michel, 43 ans, est prof de boxe et habite près d'Annecy.

Ce plongeon a été réalisé apporter un peu de soleil à Loly Geoffray. La jeune fille âgée de 16 ans est atteinte de mucopolysaccharidose Sanfilippo. Elle ne parle plus, ne marche plus et vit chez un maman dans une coque. Loly est prise en charge en IME (Institut Médico Educatif) et vit à Annecy.

Une cagnotte a été mise en place pour récolter des dons et aider la jeune fille en payant ses traitements, accessoires pour lui faciliter la vie.

"Un gros kiff pour toi Loly Geoffray dans une eau à 3 degrés cet après midi avec mon ami Robin Georges plongeur professionnel...on s'est régalés dans un cadre féerique" confie sur sa page Facebook le plongeur savoyard Cyril Michel à l'origine de ce saut.
 

Regardez leur plongeon du Saut du Doubs

Vu d'en haut, un saut tout aussi impressionnant dans le vide


Robin Georges avait déjà effectué un plongeon au saut du Doubs l'été 2018. Voir sa vidéo. Une aventure à ne pas tenter, ces sauts sont réalisés par des professionnels avec une préparation en amont. 

Robin a déjà plongé dans 15 pays du monde et aimerait pouvoir vivre de cette discipline. "Plonger cela s'apprend progressivement, on monte au fil des jours la hauteur, il faut être prêt physiquement, être bien gainé pour ne pas se blesser au moment de l'impact dans l'eau" résume ce plongeur de l'extrême. 
 

Infiniment petit, le plongeur rapporté au grandiose saut du Doubs paré de son manteau blanc. / © Robin Georges via Facebook
Infiniment petit, le plongeur rapporté au grandiose saut du Doubs paré de son manteau blanc. / © Robin Georges via Facebook
 

 



 

Sur le même sujet

Romenay : un homme, qui avait tué sa mère, a été interpellé après la mort de sa grand-mère et de son père

Les + Lus