INSOLITE. Rentrée scolaire : dans le Haut-Doubs, une école toute ronde, modèle d’inclusion

Dans le Doubs, l’heure d’une rentrée un peu particulière sonne pour la commune de Maîche. Après deux ans de travaux, le cercle scolaire de la Franche Montagne ouvre enfin ses portes.

“Mon école, elle est toute ronde”. Voici une phrase que les enfants ne manqueront pas de dire fièrement à leurs parents le jour de la rentrée. 350 élèves de la maternelle à la primaire vont intégrer le 4 septembre ce nouveau bâtiment tout en rondeur. Dès 2016, la commune s’est posée la question de rénover une école vieillissante avec des bâtiments datant des années 1800 et installés près d’une scierie. Le choix s’est fait de construire une nouvelle structure inclusive et au calme.

Pourquoi faire une école ronde ?

“On est sur une forme de cercle dans la volonté d’une part de l’architecte d’épouser la forme du terrain, et également le cercle, c’est une volonté de rassembler, protéger les enfants” explique Régis Ligier, Maire (Divers droite) de Maîche au micro de notre journaliste Marion Russel. L’école est située à côté de la forêt, près de la piscine et non loin des équipements sportifs.

L’architecture étonnante signée Bernard Quirot, architecte à Pesmes en Haute-Saône bénéficiera aussi à des enfants en situation de handicap. 50 enfants intégreront dans l’école une antenne de la fondation Pluriel. “Le projet, c’est vraiment une inclusion totale avec des locaux dédiés à cette fondation, des locaux qui font partie de l’école. L’idée, c'est de ne plus faire de différence entre les élèves en situation de handicap et les élèves dits ordinaires” ajoute Françoise Bassignot, Directrice DAME Haut Doubs – Doubs Central.  Les enfants partageront les locaux, cantines, cour de récré et feront certains projets main dans la main. 

Coût : 10 millions d’euros de travaux pour la commune de Maîche, chef-lieu d’un canton de 4400 habitants situé en zone de montagne.