Les meilleurs sabreurs croisent le fer à Besançon

Le Palais des Sports de Besançon accueillait dimanche la demi-finale du Critérium national minime de sabre. 

400 jeunes escrimeurs vont s'affronter pour tenter de décrocher une place en finale.
400 jeunes escrimeurs vont s'affronter pour tenter de décrocher une place en finale. © France 3 Franche-Comté
C'est la première fois que cette compétition nationale a lieu à Besançon. L'événement est organisé par les Maîtres d'armes et le BUC (Besançon Université Club Escrime). Un défi pour le club, qui a du faire appelle à une soixantaine de bénévoles.

"On a déjà organisé des compétitions mais pas de ce niveau là.. c'est vraiment exceptionnel pour nous et pour le sport à Besançon", confie le président du BUC, Hervé Laurent.

Toute la journée, 400 jeunes escrimeurs venus de toute la France vont croiser le fer. L'objectif : décrocher leur ticket pour la finale qui se tiendra à Vichy. 
Le BUC qui compte une petite centaine de licenciés espèrent y envoyer quelques tireurs. 

Le sabre, une spécialité franc-comtoise

Si au niveau national, le fleuret et l'épée restent les armes les plus pratiqués dans l'escrime, en Franche-Comté, elles ont moins la côte. La région est plus adepte du sabre en particulier le département du Doubs.

Le BUC compte parmi ces enseignants un maître d'armes au BUC, diplômé au sabre et très dynamique. Une spécificité qui a peut-être permis au club ne pas trop subir la chute du nombre d'adhésion. Depuis les derniers résultats de l'équipe de France aux Jeux Olympiques, les clubs ont enregistré jusqu'à 5% de licenciés en moins.







durée de la vidéo: 01 min 48
demi finale escrime

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
escrime sport