Malgré la mucoviscidose, Paul Fontaine s'apprête à gravir le Mont-Blanc

Paul Fontaine en préparation pour l'ascension du sommet du Mont-Blanc / © Paul Fontaine
Paul Fontaine en préparation pour l'ascension du sommet du Mont-Blanc / © Paul Fontaine

Une fenêtre météo est là. Son équipe l'attendait depuis plusieurs jours.  Le Franc-Comtois s'élance cette semaine dans l'ascension du Mont-Blanc, 4809 m. 

Par Sophie Courageot

Les dernières nouvelles datent de ce matin mardi 20 septembre.

Aujourd'hui nous montons au refuge de Tête Rousse, demain au refuge du Goûter, et jeudi au sommet du Mont Blanc !"

explique Jean-François Bourgine qui réalisera les images de l'ascension de Paul Fontaine. 
L'ascension du Mont-Blanc qui devait avoir lieu début septembre avait été décalé en raison d'une météo défavorable.
Paul Fontaine a gravi l'an dernier le Mont Thabor (3178m)

Sa capacité respiratoire n'est que de 55%. S'il manque de souffle, Paul Fontaine ne manque pas de courage pour aller toujours plus haut et relever les défis sportifs les plus fous. En 2015, il a bouclé le marathon de Paris en quatre heures. Il a bouclé le difficile Trail des Forts à Besançon (Doubs). 

Il s'élance dans l'ascension du plus haut sommet d'Europe. Il s'y est préparé depuis plusieurs mois, enchainant stages en altitude comme au Pic du Midi. Au programme également, des séances de kiné respiratoire pour faire sortir des poumons le mucus qui gène sa respiration depuis qu'il a deux ans. Paul a 32 ans aujourd'hui alors que l'espérance de vie des malades atteint de mucoviscidose est en moyenne de 27 ans.

 

À mon âge, avec cette envie de vivre, cette rage de vivre qui est en moi, j'ai envie de relever ce genre de défi. Et le Mont-Blanc, je me dis que c'est possible et je peux le faire"

confiait il y a quelques semaines Paul Fontaine.


© Paul Fontaine
© Paul Fontaine


Imaginez le défi, pour une personne en pleine santé le Mont-Blanc, c'est déjà un gros morceau. "À l'altitude du Mont-Blanc, on a à peu près 50% de nos capacités pulmonaires sachant que Paul n'en a déjà que 50%, donc ça fait un petit quart. Donc forcément cela rajoute de la difficulté. Pour quelqu'un de normal, c'est comme s'il était au sommet de l'Everest", explique Thibaut Baronian, kinésithérapeute.

Paul Fontaine et son ami Jean-François Bourgine réaliseront un film sur cette ascension hors norme. 

Jean-François Bourgine suivra Paul Fontaine dans l'ascension / © Paul Fontaine
Jean-François Bourgine suivra Paul Fontaine dans l'ascension / © Paul Fontaine


Paul Fontaine, invité début septembre du 19/20 de France 3 Franche-Comté 

Paul Fontaine : "la vie c'est maintenant !"
Affaibli par la mucoscidose le France-Comtois prépare le sommet du Mont-Blanc.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus