Mondiaux de biathlon : Lou Jeanmonnot glisse à la septième place à la poursuite, Quentin Fillon-Maillet onzième d'une course historique

Après une troisième place éclatante au sprint, la Doubiste Lou Jeanmonnot a terminé septième à l'épreuve de la poursuite lors des Mondiaux de biathlon à Nove Mesto, en République tchèque, ce dimanche 11 février. Le jurassien Quentin Fillon-Maillet termine onzième d'une épreuve où la Norvège truste les cinq premières places !

Chez les femmes, la première place du podium reste française. La savoyarde Julia Simon rafle sa troisième médaille d'or à l'épreuve de la poursuite des Championnats du monde de biathlon, le 11 février 2024. L'Italienne Lisa Vittozi parvient à se hisser à la deuxième place du podium, suivie par Justine Braisaz-Bouchet. Médaille de bronze au sprint, la Pontissalienne Lou Jeanmonnot a terminé à la septième position. 

Le but de la poursuite, comme son nom le laisse supposer, est de rattraper le premier biathlète à partir. L'ordre de départ est établi par le résultat des épreuves de sprint. Ainsi, Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet se sont élancées avec cinq secondes d'écart. Lou Jeanmonnot leur a emboîté les skis à 41 secondes du début de la course. Sophie Chauveau a suivi trois secondes plus tard.

Le premier biathlète à franchir la ligne d'arrivée est désigné vainqueur de la poursuite. Les femmes réalisent cinq boucles de 2 km (2,5 km pour les hommes), entrecoupées de quatre séances de tir (couché - couché - debout - debout). À l'instar du sprint, un tir manqué, et c'est 150 mètres de pénalité à parcourir en plus.

C'est une faute au premier tir couché qui aura raison de l'avance de Lou Jeanmonnot. Elle dégringole au classement et malgré un deuxième tir couché parfait, elle ne parvient pas à remonter. Après un 9/10 aux tirs debout, la Franc-comtoise termine sa course à la septième place, à 1,43 min de Julia Simon. 

"Je suis agacée, énervée contre moi-même", lâche-t-elle à la chaîne L'Équipe. "J'ai hâte de faire mieux, j'ai à cœur de me battre jusqu'au bout."

Les garçons se sont, eux, élancé à 17h, dans un ambiance nocturne transformée en fête de la Norvège qui réussit un historique quintuplé, puisque Johannes Boe s'impose devant..quatre de ses compatriotes ! 

Quentin Fillon-Maillet termine à la onzième place, juste derrière Fabien Claude.

Les filles en grande forme, plus compliqué pour les garçons 

Vendredi 9 décembre, les filles ont marqué l'histoire du biathlon français en réalisant l'exploit : un quadruplé sur l'épreuve du sprint, avec sur le podium Julia Simon, suivie de Justine Braisaz-Bouchet et Lou Jeanmonnot, et en quatrième place Sophie Chauveau. 

Le staff tricolore s'était surpris à espérer d'autres médailles pour le sprint homme le lendemain, mais les Français ont échoué à une place du podium. Le savoyard Eric Perrot a terminé en quatrième position. Le Jurassien Quentin Fillon Maillet, champion olympique à Pékin en 2022 de l'individuel et de la poursuite, s'est classé à la huitième place à une quarantaine de secondes de la tête, juste devant Émilien Jacquelin. 

L'équipe de France avait ouvert les Mondiaux de la meilleure des manières mercredi 7 février, lorsque Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, Eric Perrot et Quentin Fillon Maillet avaient remporté le titre de champion du monde de relais mixte.

Le programme complet des épreuves des Championnats du monde de biathlon 2024 en République Tchèque

-Mardi 13 février à 17h10 : individuel 15 km dames-Mercredi 14 février à 17h20 : individuel 20 km hommes-Jeudi 15 février à 18h00 : relais mixte simple-Samedi 17 février à 13h45 : relais 4×6 km dames-Samedi 17 février à 16h30 : relais 4×7,5 km hommes-Dimanche 18 février à 14h15 : mass-start 12,5 km dames-Dimanche 18 février à 16h30 : mass-start 15 km hommes

► Toute l'actualité du biathlon sur france télévisions

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité