Au lendemain du crash, premières hypothèses pour expliquer le drame

L'enquête sera longue mais des premières pistes se dessinent pour expliquer le crash d'hélicoptère survenu hier matin à Bart, dans le Doubs, dans lequel 5 personnes, toutes de nationalité suisse, ont trouvé la mort. Seule certitude, les conditions météorologiques étaient mauvaises.

Par Aline Bilinski

Pourquoi l'hélicoptère s'est-il écrasé hier matin à Bart ? Les questions restent nombreuses et le travail des enquêteurs ne fait que débuter mais les mauvaises conditions météorologiques et l'épais brouillard très présent au moment du drame pourraient être en cause.
L'appareil, qui avait décollé avec 40 mn de retard de Lausanne volait à vue. Selon les témoins, alors que le pilote attendait une trouée pour atterrir, l'appareil a "tourné comme une toupie avant de tomber comme une pierre" dans le jardin d 'une habitation.
L'appareil, un modèle Ecureuil des plus modernes, n'avait qu'un seul moteur et n'était pas équipé de boîte noire. Le BEA (bureau d'enquête accident) ne peut donc pas compter sur l'analyse des enregistreurs de vol. Seules les analyses du GPS et de la carcasse permettront d'en savoir plus. 
Un périmètre de sécurité de 4 km autour du lieu du drame est toujours en place pour permettre la poursuite les investigations de la gendarmerie de Montbéliard et de la section de recherche de gendarmerie de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.

Crash de Bart : 1ères pistes
F. Menestret

Toute la journée, les enquêteurs étaient sur place 

Au lendemain du crash de Bart (25)
M. Meuneveaux / T. Gomez











Sur le même sujet

Les + Lus