• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

FCSM, L2 : “Les déclarations de Mr Dong sont nulles” affirme Wing Sang Li

Wing Sang Li annonce être toujours président du FCSM. / © Vincent Voegtlin/MaxPPP
Wing Sang Li annonce être toujours président du FCSM. / © Vincent Voegtlin/MaxPPP

Le président officiel du FCSM, démissionnaire de Tech Pro, réagit après les propos du nouveau président de cette entreprise, qui s'est autoproclamé président dans une interview accordée à RTL France, le 20 avril. Détails.

Par Sarah Rebouh

"Saison 48 épisode 125" comme le commentent certains supporters désabusés sur les réseaux sociaux. La saga FCSM n'en finit pas d'offrir de multiples rebondissements. Les protagonistes tiennent la barre, notamment Wing Sang Li, président chahuté mais solide ; en tout cas obstiné.
 

Ce dernier réagit à la suite des propos tenus par le nouveau président de Tech Pro, M.Dong Bo, qui s'était autoproclamé président du FCSM quelques jours plus tôt. Dans un communiqué en date du 22 avril, l'homme d'affaires écrit que les déclarations de M.Dong Bo sont nulles et que lui seul reste le président du club sochalien.  

"Je constate avec regret et désolations, les déclarations de Mr Dong dans les médias français concernant l'organigramme du FC Sochaux. Ses propos lui sont propres et n'engagent que sa parole. Ils ne sont aucunement fondés, et transgressent la décision que les quatre administrateurs du comité exécutif ont adoptée à l'unanimité. Ceux qui m'ont confié le rôle de Président du FC Sochaux, mais également celui de directeur général en charge des opérations courantes au sein du groupe dans les autres branches tels que le LED et autres activités du groupe tech pro. Dans le dossier interne de nomination, il y a toutes les quatre signatures des administrateurs. Donc je suis de facto dans le rôle et le droit que l'on m'a conféré de prendre la gérance quotidienne du FC Sochaux en tant que président. Les déclarations de Mr Dong sont donc nulles et malencontreuses et laissent l'interrogation du bien fondé quand au préjudice que cela porte aux joueurs, staffs et personnels et supporteurs  qui se battent au quotidien depuis plusieurs semaines avec mérite pour sportivement stabiliser le club avec le bon travail d'Omar Daf depuis son arrivée. Je continuerai d'être présent et  d'apporter tout mon soutien au groupe et aux joueurs et supporteurs du club".

Le volet administratif du club reste d'un flou hors du commun. Selon France Bleu Besançon, l'homme d'affaires chinois a annoncé récemment aux élus locaux qu'il comptait "vendre le club à un prix estimé entre 5 et 10 millions d'euros". Sur le terrain, il reste 5 match à Sochaux pour sauver sa tête.
 

Sur le même sujet

Extrait film amateur du 8 septembre 1944 et témoignages ancien maquisard

Les + Lus