A Montbéliard, des locataires d'un immeuble de neuf étages excédés par leur ascenseur en panne depuis deux mois

L'immeuble du quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard, ne dispose plus d'ascenseur depuis près de deux mois. / © E.Debief/France 3 Franche-Comté
L'immeuble du quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard, ne dispose plus d'ascenseur depuis près de deux mois. / © E.Debief/France 3 Franche-Comté

Depuis près de deux mois, des habitants d'un immeuble de neuf étages du quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard, ne disposent plus d'ascenseur. Ils ont tenté de lancer une pétition en ligne pour interpeller leur bailleur social.

Par Antoine Belhassen

Neuf étages sans ascenseur. C'est le difficile quotidien de certains locataires, pour certains des personnes âgées, d'un immeuble de la rue Lulli, dans le quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard (Doubs). Depuis près de deux mois, l'unique élévateur de la résidence ne fonctionne plus. En cause : un problème technique et une pièce qui peine à être réinstallée.

"C'est une aberration de la part de notre bailleur social de laisser des gens dans un tel état. Tous les jours, une infirmière libérale doit monter à quatre reprises au sixième étage afin de soigner un malade. Dernièrement, j'ai encore vu des ambulanciers évacuer une personne âgée sur un fauteuil. Ils ont dû se reposer à tous les étages", peste Abderahim, un habitant des lieux.

Beaucoup de locataires se sentent abandonnés et demandent des comptes à leur bailleur social, Habitat 25. Une pétition en ligne a même été lancée et a récolté un peu plus de cinquante signatures.

Des délais trop longs

"C’est une situation très contraignante pour nos locataires", accorde le bailleur social qui explique avoir tenté de mettre en place un accompagnement : "Pour atténuer les conséquences de la panne nous leur avons proposé un service de portage des courses et du courrier. Nous sommes désolés de la situation qu’ils rencontrent mais nous sommes mobilisés depuis le début pour résoudre cette panne."

Une première intervention a eu lieu le 10 décembre dernier. Une pièce défaillante a été prélevée et a été envoyée pour réparation. Mais après de nombreuses semaines, la pièce n'est toujours pas revenue. Pour certains locataires, ces retards seraient dus à Habitat 25, peu empressé à payer le coût de la réparation.

De son côté, Habitat 25 assure que la pièce a dû être changée et que la nouvelle est en cours d'acheminement et qu'elle devrait être installée dans les prochains jours. Dans l'attente, les locataires continuent de porter leur peine.

Sur le même sujet

Les + Lus