Il s'introduit au lycée des Huisselets à Montbéliard et agresse en plein cours une professeure et plusieurs lycéens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Toky Nirhy-Lanto

Lundi 24 janvier, un individu extérieur s'est introduit dans le lycée des Huisselets à Montbéliard, dans le Doubs. Venu pour régler ses comptes avec un des élèves de l'établissement, il a frappé en plein cours une professeure et plusieurs lycéens. L'homme a été placé en garde-à-vue.

Après le choc, le lycée professionnel des Huisselets à Montbéliard (Doubs) se remet doucement. Lundi 24 janvier, en fin d'après-midi, une personne extérieure s'est introduite dans l'établissement qui accueille des formations de CAP, de Bac Pro mais aussi de BTS ou de licence professionnelle. Elle voulait a priori en découdre avec un des élèves du lycée. Après être entré dans la salle où se trouvait la personne en question, l'intrus a frappé une professeure et plusieurs élèves qui se sont interposés. Les lycéens ont pu maîtriser l'individu. Il a finalement été hospitalisé. Ce mercredi 26 janvier, il est en garde-à-vue. 

Une intrusion pour motifs extérieurs à l'établissement

Selon le proviseur du lycée "une personne extérieure est venue en découdre avec un de nos élèves pour des histoires qui n'ont rien à voir avec l'établissement". Une bagarre s'est ensuite produite comme nous le confirme Pierre Filet : "plusieurs élèves et une enseignante sont blessés". Le chef d'établissement a alors prévenu la police et les pompiers. 

Ce mardi 25 janvier, les élèves et la professeure qui ont dû maîtriser l'auteur présumé sont "perturbés mais présents aujourd'hui", indique Pierre Filet. Le proviseur du lycée note "que l'ambiance est suffisamment sereine ce jour et que nous avons pu notamment organiser la minute de silence prévue en hommage aux quatre jeunes victimes de l'accident de la route de Chalain". Le chef d'établissement ajoute enfin que "ces incidents sont de nature à nous amener à déposer plainte". 

L'attente des investigations complémentaires

De son côté, le Parquet de Montbéliard confirme "l'intrusion d'un majeur qui n'est pas un élève du lycée, qui a généré des violences commises manifestement sur des lycéens, une enseignante et même sur l'auteur présumé". "Aucune plainte n'a été déposée pour le moment et les faits nécessitent des investigations complémentaires", ajoute la procureur de la République de la ville, Ariane Combarel.