• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Plus de la moitié d'un conseil municipal démissionne pour contester un projet d'éoliennes

© f3fc
© f3fc

Un vent de colère vient de balayer le conseil municipal de la petite commune de Chaux-lès-Clerval, dans le Doubs. Sept des onze conseillers ont démissionné pour protester contre un projet de parc éolien.

Par Jérémy Chevreuil

Les contestataires s'opposent à un projet de sept éoliennes, qui doivent intégrer le "plus grand parc éolien terrestre de France", fort de plus de 70 machines, au coeur du Doubs central.

Les éoliennes ne sont pas situées sur le territoire de la commune.

La démission de la majorité d'élus municipaux va entraîner de nouvelles élections, programmées le 27 novembre.

En visite sur le parc éolien voisin de Rougemont, la présidente de Région Marie-Guite Dufay a milité pour que le débat soit dépassionné et milité pour l'émergence d'une filière industrielle locale liée au développement de l'éolien.

Un vent de colère balaie le conseil municipal de Chaux-lès-Clerval
Reportage de Frédéric Buridant et Rémi Poirot. Avec Robert Morel, conseiller municipal démissionnaire ; Fabrice Paszko, habitant du village ; Vivien Girard, conseiller municipal démissionnaire et Marie-Guite Dufay, présidente PS de la région Bourgogne Franche-Comté
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview PSA

Les + Lus