• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le championnat de France de tarot, un atout économique pour Pontarlier ?

Photo d'archives. / © COLLIGNON JEAN-MARC/MAXPPP
Photo d'archives. / © COLLIGNON JEAN-MARC/MAXPPP

Le championnat de France de Tarot, qui a élu domicile à Pontarlier du jeudi 18 au lundi 22 avril, réunit près de 3 000 joueurs. Une aubaine pour la commune qui mise sur ce partenariat depuis près de 30 ans.

Par M.D. avec Sébastien Poirier

Quelques atouts, mais surtout une bonne carte pour la ville de Pontarlier. Depuis bientôt 30 ans, la capitale du Haut-Doubs accueille le championnat de France de tarot. Un événement qui attire plus de 3 000 joueurs, se relayant toute la semaine pour faire des plis, marquer des points... et finalement assez peu de tourisme.

"On se couche très tard la nuit et on se lève autour de 10 ou 11 heures le matin, donc le tourisme...", nuance Roger, joueur de tarot. "La plupart des joueurs viennent seulement pour le tournoi. Moi comme j'ai de la famille ici et que je suis retraité, je reste un mois", ajoute Jean, un autre participant.
 
Le championnat de France de tarot, un atout économique pour Pontarlier ?

Coté dépenses, le budget semble maîtrisé. "Ca fait environ 400 ou 500 euros le week-end avec l'hôtel, les repas... après si on est champions de France, on va s'en sortir !", espère Bernard qui vient de Mulhouse pour l'occasion.

 

Le championnat s'installe à Pontarlier


Dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, selon les emplacements et l'activité, le ressenti est contrasté. "Par rapport aux autres années, on n'a pas beaucoup de monde. La plupart des gens viennent pour l'apéritif et repartent très tôt parce qu'ils veulent tous manger rapidement", déplore Jeanne Bensaïd qui travaille au café de la Poste.

"Ca nous permet d'avoir l'hôtel complet et on fait de très bons services, aussi bien le midi que le soir", relève pour sa part Bertrand Vieille, hôtelier à Pontarlier. Une satisfaction partagée par la Ville qui entend faire de son partenariat avec la fédération française de tarot une véritable histoire de cœur.
 

"C'est un enjeu important d'animation, également au niveau économique, assure le maire divers droite, Patrick Genre. C'est pour ça que nous faisons tout pour renouveler la convention avec la fédération. Elle a d'ailleurs été reportée jusqu'en 2023, donc on est certains d'avoir le championnat ici jusqu'à cette date à Pontarlier."

La finale du championnat de France de tarot clôt cinq jours de jeu et de plaisirs partagés. Un peu de vie dans la ville au moment d'une intersaison trop calme.

 

Sur le même sujet

Tuto : comment vérifier une information en ligne ?

Les + Lus