Pour sauver une classe, Guillaume Aldebert donne un concert à Naisey-les-Granges

Aldebert sur la scène du Printemps de Bourges (25 avril 2015) / © Guillaume Souvant / AFP
Aldebert sur la scène du Printemps de Bourges (25 avril 2015) / © Guillaume Souvant / AFP

La petite école du Doubs porte le nom du chanteur bisontin. L'inspection d'académie envisage d'y fermer une classe à la rentrée. Mobilisation des parents. Mercredi 30 mars, Guillaume Aldebert donnera de la voix.

Par Sophie Courageot

Pour louper l'école
Je ferais n'importe quoi
Pour louper l'école
Moi, j'irais jusqu'à...


La chanson d'Aldebert prend un nouveau sens. On change les paroles. Pour sauver la classe, le chanteur et ses musiciens donneront de la voix aux côtés des parents. Le concert de soutien aura lieu mercredi 30 mars à 18 heures à la salle Parisse.

Pour sauver la classe 
moi je ferai n'importe quoi
Pour sauver la classe 
Moi, j'irais jusqu'à
Réapprendre à compter
A l'inspecteur d'académie
Dans son bureau lui imposer
D'avoir plus de 30 petits !


Guillaume Aldebert a été animateur dans l'école de Naisey-les-Granges pendant plusieurs années. Il est très attaché au groupe scolaire. L'école porte son nom depuis 2009.

81 élèves, un seuil insuffisant

Les parents demandent un moratoire à l'académie. Ils contestent le nombre d'élèves retenu par l'académie. Selon eux, il y aura plus de 81 élèves à la rentrée 2017 en raison de la création d'un lotissement. Ils refusent de passer de 20 à 30 élèves par classe. 



Des parents mobilisés avec humour

Depuis l'annonce de la fermeture, les parents de Naisey ont multiplié les actions. Le 17 mars, ils ont vendu symboliquement aux enchères le matériel de la classe. Ils ont monté également un site internet où l'on peut voir ce clip. "S'il continue à toucher à mon école, le Président  à la casserole", disent les paroles. 


you tube chanson école naisey

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus