“Sa nouvelle compétition, c’est de revenir” : la patineuse de vitesse Tifany Huot-Marchand grièvement blessée à la suite d’une chute

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurie Henriet .

La patineuse de vitesse Tifany Huot-Marchand s’est blessée gravement dimanche 9 octobre lors d’une compétition de short-track aux Pays-Bas. Opérée d’une vertèbre, la Franc-Comtoise attend son rapatriement en France.

À 28 ans, Tifany Huot-Marchand a été victime d'un terrible accident à Heerenveen aux Pays-Bas, alors qu’elle disputait la Dutch Open, dans le cadre de la sélection de la Coupe du monde. “Elle faisait une belle course”, selon Thibaut Méline, entraîneur national des équipes de France de short-track. En phase de se qualifier pour la finale, la Française dépasse une autre athlète, “qui est tombée et qui a entraîné Tifany dans sa chute” détaille Alexis Sodogas, chef d'équipe du short-track.

Prise en charge sur place puis rapidement évacuée et opérée à l'hôpital de Zwolle (Pays-Bas), Tifany Huot-Marchand souffre d’une vertèbre fracturée, au niveau des cervicales. “C’est l’impact de la patineuse qui lui est tombé dessus qui a fait que sa tête a touché son buste, malgré un niveau de sécurité supérieur à ce que l’on peut avoir à Font-Romeu” relate son entraîneur, rentré en France avec le reste de l’équipe.

“Ce n'est jamais facile pour une athlète de se blesser. Surtout pour quelqu’un comme Tifany qui a une ambition très haute et qui est très motivée. Il faut qu’elle accuse le coup. La priorité, c’est qu’elle se remette.”

Alexis Sodogas, chef d'équipe du short-track

L’athlète Franc-Comtoise, championne de France et d'Europe, qui a déjà disputé deux Jeux Olympiques, attend à présent son rapatriement en France. Alexis Sodogas, resté sur place, indique qu’il est trop tôt pour en connaître la date. “Il faut attendre la convalescence.” “Les médecins parlent d’un délai long pour son retour à 100 % de ses capacités” explique Thibaut Méline. Il se dit tout de même rassuré par “le caractère bien trempé de Tifany, déterminée et prête à faire mentir tous les pronostics des médecins”. Et assure : “Sa nouvelle compétition, c’est de revenir”.

“On va y aller étape par étape : d’abord remarcher, puis recourir, re-pédaler et enfin re-patiner si elle en a envie et qu’elle y arrive.”

Thibaut Méline, entraîneur national des équipes de France de short-track

La Coupe du Monde de patinage de vitesse sur piste courte débutera du 28 au 30 octobre à Montréal (Canada). “Malheureusement, Tifany n’y participera pas” déclare gravement son entraîneur. La famille de l’athlète l'a rejoint mardi 10 octobre soir à l'hôpital de Zwolle.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité