Sécheresse : le Doubs ne coule presque plus dans le défilé d'Entre-Roches

Publié le Mis à jour le

C'est devenu un triste grand classique des périodes de sécheresse. Ce lundi 13 juillet, la rivière le Doubs entre Morteau et Pontarlier a un débit quasi nul au niveau du canyon du défilé d'Entre-Roches. 

Comme si la rivière s'était vidée. D'un seul coup, en quelques jours. Depuis le 3 juilllet, le Doubs à cet endroit est passé en dessous de son étiage quinquénnal (débit annuel qui est statistiquement dépassé à la baisse une année sur cinq).

 


Une baisse inexorable et un débit qui frise le zéro. Les dernières pluies remontent dans ce secteur à la fin juin, début juillet.
 

Monde d'eau et de roche calcaire, cette partie du Doubs, est un long canyon de 30 kilomètres. C'est ici que le Doubs disparaît en premier en cas de sécheresse.

Des failles sont présentes dans le lit de la rivière. À différents endroits, l’eau file donc directement dans le sous-sol. Lorsque le débit est faible, les failles absorbent facilement l’eau. Les touristes ou locaux viennent alors marcher dans le lit du Doubs. 

 

 

  


 




Des nappes phréatiques à un niveau bas en Bourgogne-Franche-Comté 


Le dernier bulletin concernant la situation hydrogéologique du Doubs a été publié le 1er juillet. Même si le défilé d'Entre-Roches commence à être à sec, le niveau des nappes n'a pas encore atteint un seuil "très bas". Le niveau est bas. Les recharges des pluies de printemps n'ont pas permis de conforter la nappe qui avait retrouvé un niveau normal au cours de l'hiver. Des pluies seront nécessaires pour que la situation ne s'aggrave pas sur le cours global du lit du Doubs.

A Pontarlier, le Doubs coule encore à un débit de 2,40 m3 par seconde.
A Voujeaucourt, le débit est de 22,1 m3. Le niveau de la rivière reste stable depuis le début juillet.
A Besançon, idem avec un débit de 19,6 m3 par seconde.

► Suivre le niveau des rivières en temps réel 

A ce jour, la préfecture du Doubs n'a pas pris de mesures de restriction d'usage de l'eau pour les particuliers ou les communes. 
 


Le défilé d'Entre-Roches à sec très régulièrement 



Le Doubs qui s'évanouit et disparaît de notre vue. Ce paysage de canyon aride du défilé d'Entre-Roches, ce n'est pas la première fois que les habitants du Haut-Doubs peuvent le constater. 
En avril 2020, le défilé avait déjà montré des signes de sécheresse.
L'été 2018, le défilé était à sec, mêmes les bassins du Doubs sur le secteur de Villers-le-Lac s'étaient transformés en paysages arides et incroyables, quand on connaît ce secteur du Haut-Doubs, réputé si vert.