Sécheresse : les restrictions d'usage de l'eau sont levées dans le département du Doubs

Les pluies des derniers jours, et les prévisions météo à venir redonnent de l'eau aux rivières et nappes phréatiques. Le Doubs avait activé le niveau crise le 11 septembre dernier, mettant en place de restrictions renforcées pour préserver la ressource en eau. 

© Pixabay
Les pluies de derniers jours ont occasionné des cumuls pluviométriques qui ont permis un remplissage significatif des retenues d'eau (lac de Saint Point et barrages) et des nappes phréatiques, indique la préfecture du Doubs dans un communiqué.

La situation devrait encore très nettement s'améliorer en cette fin de semaine puisque les prévisions météorologiques annoncent un temps très perturbé pour les jours à venir avec des précipitations généralisées et importantes vendredi 2 octobre.

Par conséquent, le Préfet du Doubs a levé ce jeudi 1er octobre le niveau crise sécheresse qui était en vigueur sur tout le département depuis le 11 septembre 2020.

Le débit du Doubs revient progressivement à un niveau satisfaisant grâce à des lâchers d'eau qui ont pu être effectués dès hier pour réalimenter le tronçon à l'aval du barrage du lac Saint Point à Oye et Pallet. Il n'y a par ailleurs plus de menaces pour l'alimentation en eau potable.

Les mesures de limitation des usages de l’eau, notamment celles portant sur les lavages et les arrosages, sont donc levées à compter de ce jour.

La cellule de veille sécheresse reste attentive à l’évolution de la situation. 
 

La sécheresse touchait le département du Doubs depuis la mi-juillet


Le seuil d’alerte avait été atteint le 17 juillet avec des premières mesures de restriction des usages de l’eau comme l'interdiction d’arrosage des pelouses, jardins, espaces verts publics et privés, golfs et terrains de sport ou l'interdiction  de lavage des véhicules en-dehors des stations de lavage, de vidange et de remplissage des piscines privées.

Le 4 août, l'alerte renforcée avait été activée. Le 11 septembre, c'était au tour du niveau crise réduisant encore l'usage de l'eau et interdisant même l'arrosage des potagers hormis par eau de pluie.

A ce jour, le Doubs est le premier département de Franche-Comté à lever les restrictions. Les autres départements, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort sont encore officiellement en rouge. ► Voir la carte propluvia.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo agriculture économie