Doubs : une troisième personne impliquée dans le meurtre d'un Sochalien de 47 ans ?

Un véhicule de police (image d'illustration) / © GERARD JULIEN / AFP
Un véhicule de police (image d'illustration) / © GERARD JULIEN / AFP

Un couple a été mis en examen le 9 août pour "homicide volontaire" sur un Sochalien de 47 ans. Une troisième personne est suspectée d'avoir déplacé le corps d'un logement à un autre.

Par A.B.

C'est une affaire des plus sordides que la brigade criminelle du commissariat de Montbéliard (Doubs) démêle les travers depuis une dizaine de jours. Un couple a été arrêté, la semaine dernière, pour le meurtre d'un Sochalien de 47 ans, un de leurs amis, un homme "paisible et isolé", selon la procureure de la République à Montbéliard (Doubs).

La femme, âgée de 26 ans, a été mise en examen pour "homicide volontaire" et a été placée en détention provisoire, tout comme son compagnon. Lui, âgé de 36 ans, "a bénéficié du statut de témoin assisté pour l'homicide volontaire mais a été mis en examen des chefs de recel de cadavre et modification de la scène de crime".

Une troisième personne suspectée


Le couple, des marginaux et toxicomanes, habitait depuis de nombreuses semaines avec le cadavre enveloppé dans des draps et des couvertures, dans leur logement de Sochaux.

Une troisième personne, la quarantaine et venant de Grand-Charmont (Doubs), est désormais suspectée par la police. Présenté mercredi 14 août au parquet de Montbéliard, il lui est reproché d'avoir modifié la scène de crime. En effet, il aurait aidé le couple à déplacer le corps d'un appartement d'Héricourt à celui de Sochaux, où la police a retrouvé le cadavre en putréfaction.

Cette troisème personne n'a pas été placée sous mandat de dépôt.

Sur le même sujet

Les + Lus