La Peugeot 306 a 30 ans : "Le moteur est increvable", on a retrouvé des conducteurs de la mythique voiture

Il y a trente ans, la Peugeot 306 était la voiture star dans notre région. Aujourd'hui, il est bien rare de croiser leur route. Nous avons tout de même réussi à retrouver deux propriétaires de 306, à Besançon.

Les premières Peugeot 306 sont sorties des usines en 1993. Elles furent les premières compactes 100% Peugeot et rencontrèrent un important succès. Dans les années 90, on ne voyait que ça dans notre région, mais aujourd'hui, c’est une autre affaire. Avec un peu de chance et d’endurance (4 heures tout de même de recherche sur les parkings de centres commerciaux et dans les rues de quartiers bisontins), il est possible de croiser la route de ce modèle trentenaire sur Besançon.

Nous tentons d'abord la filature d’une d’entre elles de couleur vert olive qui nous sème dans le trafic à un cédez-le-passage, puis nous cherchons le propriétaire d’une autre 306 plus récente, garée dans le quartier de Rosemont… en vain. Finalement, sur le parking d’un centre commercial, nous croisons la route d’un modèle bleu-gris qui attend sagement que son ou sa propriétaire finisse ses emplettes. Nous gardons les yeux rivés sur notre proie en attendant son retour. Une femme, les clefs à la main, passe alors une première fois devant la voiture, la dépasse, puis revient sur ses pas… c’est bien elle, l’heureuse propriétaire. Elle accepte tout de suite de nous parler de sa 306. C’est sa voiture depuis 2007. Elle en est fière et contente.

On m’avait dit que les 306 avaient un très bon moteur, je ne voulais pas d’une grosse voiture et j’avais trois enfants. J’ai opté pour la 306.

Corinne Duverne

Quand Corinne Duverne l’achète d’occasion en 2007 le compteur affiche 49 000 km. Aujourd’hui, il en compte 120 000. Corinne Duverne roule peu et uniquement sur Besançon.

C’est sa voiture et si la famille possède deux autres voitures, une Toyota Hybride et une Dacia, Corinne ne roule qu’avec son bolide de 30 ans. Elle ne veut pas d’une autre voiture. On lui a même déjà proposé de lui racheter, mais elle a refusé.

Elle démarre au quart de tour et elle est confortable. Vu les prix de l’occasion aujourd’hui, je la garde.

Corinne Duverne

Et elle en prend soin. L’auto dort dans un garage, elle est entretenue depuis le début par le même garagiste qui "la connait par coeur"… elle a de beaux jours devant elle. On lui souhaite longue vie avant de reprendre nos investigations.

Après avoir tourné ailleurs et fait chou blanc, nous revenons roder sur le parking du centre commercial. Une autre Peugeot 306, rouge cette fois, finit par arriver et se garer. Un jeune couple en sort. La voiture appartient au père du jeune homme. Ce dernier a un problème avec sa propre voiture et quoi de mieux qu’une bonne 306 pour venir au secours de voitures plus modernes. Dylan Moulin vient de parcourir 700 km pour rejoindre Besançon depuis sa Normandie natale. Et la 306 a fait le job. Contrairement à Corinne, qui ne fait que de courts trajets, Dylan a fini par avoir mal au dos au volant du véhicule.

Ce ne sont pas les voitures les plus confortables qui existent mais elles sont sympas à conduire…et le moteur est increvable. 

Dylan Moulin

Joint par téléphone, son père, mécanicien, a fait une bonne affaire en l'achetant, il y a quatre ans. Il n'a déboursé que 100 euros ! Il n'a pas hésité longtemps pour acquérir cette voiture qui avait quelques soucis techniques, mais qu’il pouvait "facilement réparer". "Je la garderai jusqu’au bout. J’en suis content. Elles sont faciles d’entretien", nous assure-t-il.

L'association "l'Aventure Peugeot" met les Peugeot 306 à l'honneur ce samedi 30 septembre à Sochaux. Le Club 306 et le Club 306 Cabriolet organisent un rassemblement au Musée de L’Aventure Peugeot. À cette occasion, les propriétaires d’une 306 bénéficieront d’une entrée au Musée de L’Aventure Peugeot à tarif réduit (9€ au lieu de 12€) sur présentation de la carte grise de leur véhicule le samedi 30 septembre 2023. Il sera alors bien plus simple de trouver d'heureux propriétaires de la petite Peugeot ! Une exposition lui sera également consacrée, toujours au Musée de l'aventure Peugeot, jusqu'au 7 janvier 2024.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité