Qui est Eldera, le nouvel équipementier français du FC Sochaux-Montbéliard ?

Implantée dans la Drôme, la marque Eldera prendra la succession de Nike pour équiper le FC Sochaux-Montbéliard à l'été 2023. On vous présente cette PME familiale, qui travaille déjà dans le rugby, le handball et le cyclisme, et qui fera ses premiers pas dans le football professionnel.

Le contrat est signé pour 5 saisons.

A partir de l'été 2023, les joueurs du FC Sochaux-Montbéliard ne porteront plus de maillots siglés Nike. A la place du géant américain, c'est la marque française Eldera qui s'affichera sur les tuniques jaunes et bleues.

C’est un grand plaisir de pouvoir collaborer à compter de la saison prochaine avec une marque française en plein développement. Nous avons la certitude de pouvoir continuer à grandir en même temps qu’Eldera dans un deal gagnant-gagnant.

Samuel Laurent, directeur général du FCSM

Communiqué du club

Si Eldera est inconnue au bataillon du football professionnel, la marque française s'est déjà fait une place dans d'autres sports.

Elle équipe actuellement le Stade Montois (Landes), qui joue les premiers rôles dans le championnat de rugby de ProD2, le 2e niveau national. Eldera travaille aussi avec Valence-Romans Drôme Rugby, qui évolue en Nationale (3e échelon français), et elle a déjà collaboré avec plusieurs autres clubs de rugby: Oyonnax, Montauban, Albi, Bourgoin...

La marque drômoise équipe également le club de handball de Valence, qui joue en Proligue, le 2e niveau national, où il croise la route du GBDH (Grand Besançon Doubs Handball).

Eldera fournit aussi les "textiles hors course" de la Fédération française de cyclisme. Quand le tenant du titre Julian Alaphilippe présente ses ambitions à la presse avant les championnats du monde sur route en Australie, c'est un survêtement Eldera qu'il porte.

Depuis quelques années, Eldera répond aux appels d'offres dans le football professionnel, mais "avec parcimonie", nous indique par téléphone Florian Noyer, dirigeant d'Eldera en charge notamment des partenariats : "Avant, on ne s'en sentait pas capable. On cherchait un club emblématique, qui corresponde à nos valeurs. Le football, c'est très concurrentiel. On arrive dans la cour des grands. Rien n'est simple, mais on travaille pour ça. Ce n'est pas un aboutissement, c'est une suite logique".

La suite d'une aventure débutée en 1989, par le père de Florian, Philippe Noyer. Au départ, la société distribue une marque italienne. En 2008, Eldera, anagramme de "leader", est lancée. Aujourd'hui, la société emploie 28 personnes près de Montélimar, à Puy Saint-Martin, dans la Drôme.

Une marque française, mais une production à l'étranger

Si Eldera met en avant le pavillon tricolore, les futures tenues des joueurs du FCSM seront fabriquées à l'étranger. "Tout est conçu, designé, entreposé, expédié et facturé chez nous, détaille Florian Noyer. Produire en France, ça nous touche, ça nous intéresse, mais il y a une réalité économique : le client final va-t-il acheter un produit quatre fois plus cher parce qu'il est fabriqué en France ?"

Comme l'indique le FC Sochaux-Montbéliard dans son communiqué, "Eldera fournira à toutes les équipes sochaliennes, des professionnelles jusqu’aux plus jeunes et les féminines, leurs tenues et accessoires pour les matches, l'entraînement et les loisirs." Certains articles seront fabriqués en Europe de l'Est, d'autres en Italie, d'autres encore, notamment les parkas et la bagagerie, en Chine ou au Pakistan. 

Bien évidemment, le FC Sochaux sera la vitrine d'Eldera dans les années qui viennent. C'est un vrai plaisir, mais aussi une vraie responsabilité. Cela va nous permettre de montrer notre savoir-faire, de gagner en notoriété et en crédibilité.

Florian Noyer

Dirigeant d'Eldera

Le savoir-faire d'Eldera, c'est d'abord de pouvoir proposer au FCSM "une gamme de produits à l'identité du club, avec la certitude de dessiner le maillot qu'ils souhaitent", indique Florian Noyer. 

Alors ce nouveau maillot, à quoi ressemblera-t-il ? Evidemment, il est encore trop tôt pour dévoiler un visuel. "C'est quasiment terminé, affirme l'équipementier. Cela fait plusieurs mois qu'on travaille au développement des produits. On est dans la dernière phase de validation".

Le dirigeant drômois ne s'en cache pas: "il y a forcément aussi un aspect financier". Entre Nike et la PME de Puy-Saint-Martin, les vélléités sonnantes et trébuchantes ne sont pas vraiment comparables. D'où le "deal gagnant-gagnant" vanté par la direction du club.

Pour Florian Noyer, le FC Sochaux-Montbéliard et Eldera sont surtout "deux entités similaires" : "deux petits, ambitieux, au milieu des gros".

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité