Votre chien ou chat a été volé : 5 conseils si votre fidèle animal de compagnie disparaît

Un peu plus de 600 chiens et chats ont été déclarés volés en 2022 en France, laissant des propriétaires en détresse. Que faut-il faire en cas de vol avéré ? On vous explique.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

On se souvient tous de Nala. Cette chienne, de race berger australien, a été volée dans son jardin, à Sampans dans le Jura le 9 novembre 2022, alors que ses maîtres étaient présents dans leur habitation. Sans relâche, ils la recherchent, multipliant les messages sur les réseaux sociaux et les appels à l'aide.

Le cas de Nala n'est malheureusement pas rare. Selon les statistiques d’I-CAD, le fichier national d'identification des carnivores domestiques rattaché au ministère de l’Agriculture, 459 chiens et 157 chats ont été déclarés volés en France en 2022, soit en hausse de 14% par rapport à 2021 pour les chats, et de 21% d'augmentation pour les chiens.

Les chats volés peuvent servir pour la fourrure ou la peausserie, les essais pharmaceutiques et la reproduction. Ils peuvent aussi être tout simplement revendus via des annonces. Le trafic pour la revente ou la reproduction concerne en particulier les races de chat les plus populaires et à la mode. Pour les chiens, au palmarès des races "les plus volées", figurent le chihuahua, le bouledogue français, le Jack Russell et les bichons maltais. 

Alors que faire si vous êtes victime d’un vol de votre animal ?

Porter plainte auprès des forces de l’ordre

En cas de vol d’un animal de compagnie, le premier réflexe doit être de se rendre à la gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche de chez vous afin de porter plainte. "Même si on enregistre une hausse de 21% de vols déclarés de chiens entre 2021 et 2022, les chiffres ne sont pas si hauts que ça. En 2022, dans le Doubs, il y a eu un seul vol déclaré de chien. Les chiffres pour 2023 seront connus en mai prochain" nous explique Isalyne Bourdieu, chargée de communication à l'I-CAD.

Avertir les services I-CAD

Dans un second temps, il faut contacter le fichier national d’identification des carnivores domestiques (I-CAD), afin que cette information soit enregistrée dans le fichier national d’identification. Cette démarche permet d’empêcher non seulement toute cession frauduleuse de l’animal, mais également d’alerter tous les professionnels usagers du fichier national.

Vous avez la possibilité d'envoyer par mail à l’adresse contact@i-cad.fr, en mentionnant clairement « Déclaration de vol » dans l’objet du message, les renseignements suivants :

  • Le numéro d’identification de l’animal
  • La race de l’animal
  • Les coordonnées complètes du détenteur (nom, prénom, adresse, téléphone)
  • Une copie du dépôt de plainte sur lequel est indiqué l’objet « Vol de l’animal »

 

Ou, vous pouvez envoyer ces informations par courrier postal à : I-CAD, 112 - 114 avenue Gabriel Péri, 94246 L'Haÿ-les-Roses Cedex.

Attention, seul le propriétaire de l’animal inscrit dans le fichier national I-CAD est autorisé à effectuer une déclaration de vol de l’animal.

Si à l’inverse votre animal n’est pas identifié auprès des services de l’I-Cad, l’I-Cad ne pourra rien faire pour vous. Il est donc important de se prémunir d’un vol en faisant identifier son animal, peu importe son âge, par puce électronique ou tatouage au fichier national d’identification des carnivores domestiques (I-Cad).

Se signaler auprès des professionnels

Vous pouvez vous rendre auprès des associations et des vétérinaires de votre secteur pour signaler le vol de votre animal. Ainsi, ces professionnels redoubleront de vigilance lorsqu’ils soigneront un animal correspondant au signalement. 

Poster une annonce sur Internet

Afin de mobiliser les internautes et mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez signaler le vol de votre animal sur Internet. En premier lieu, sur celui de La Brigade de Protection Animale (BPA), association reconnue d’intérêt général constituée de membres des forces de l’ordre, mais aussi de civils. Autre site qui fait ses preuves et plus connu en Franche-Comté et dans les autres départements, PetAlert (PetAlert 25, PetAlert90, PetAlert39, PetAlert 70).

L’affichage sur la voie publique

C’est sans doute la démarche la plus simple et qui reste efficace : l’affichage chez les commerçants et dans les rues de votre village. Cette initiative permet à la population d’être vigilante et de signaler des comportements ou faits suspects.

Sachez, en tout cas, que selon l’article 331-1 du Code Pénal, le vol d’un animal de compagnie est passible d’une peine d’emprisonnement de trois ans, ainsi que d’une amende de 45 000 €. Si le vol commis s’accompagne d’une ou de plusieurs circonstances aggravantes, la peine de prison peut aller jusqu’à 5 ans et à une amende de 75 000 euros.