• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vuillecin (25) : les pompiers se forment au sauvetage en milieu aquatique

Les pompiers sont formés, dans une eau à 11 degrés. / © France3 Franche-Comté : Jean-Louis Saintain
Les pompiers sont formés, dans une eau à 11 degrés. / © France3 Franche-Comté : Jean-Louis Saintain

Du 21 au 24 mai 2019 des formateurs en sauvetage aquatique du Service Départemental d'incendie et de secours du Doubs (SDIS) forment 8 autres pompiers plongeurs, venus de 4 départements.

Par Franck Menestret

Toute la semaine les stagiaires venus des différents départements de la région (Jura, Doubs et Côte d'Or) vont devoir acquérir les bases de la plongée. Ils sont volontaires et découvrent pour la première fois, pour certains, la plongée.
-
Nicolas est l'un des pompiers qui suit la formation au sauvetage en milieu aquatique.


Le SDIS 25 manque de plongeurs. Dans le département du Doubs ils ne sont que 38 et il en faudrait au moins 4 de plus. Pour cette cession de formation 3 candidats parmi les 8 viennent du Doubs.

Le nombre de pompiers formés au sauvetage aquatique dans le Doubs est fixé par le conseil départemental dans le cadre du schéma départemental d'analyse et de couverture des risques.
 
Trois des 8 pompiers formés au sauvetage en milieu aquatique viennent du Doubs. / © France3 Franche-Comté : Jean-Louis Saintain
Trois des 8 pompiers formés au sauvetage en milieu aquatique viennent du Doubs. / © France3 Franche-Comté : Jean-Louis Saintain


En 2018, le SDIS 25 a réalisé 102 interventions en milieu aquatique, un chiffre en augmentation à causes des crues exceptionnelles de janvier-février 2018. Mais les interventions sont variées : noyades, suicides, voitures à l'eau, sauvetage d'animaux, lutte contre la polution constituent la majorité des interventions.

Le département du Doubs est un département à risques, car il compte de nombreux lacs et rivières, de nombreux canaux. Mais l'intervention des pompiers-plongeurs est également nécessaire lors d'accident en spéléologie ou l'hiver, lors de plongées sous la glace.

Au terme de cette semaine, s'ils réussissent les tests les stagiaires partiront pour Nancy et Marseille pour suivre une formation complète. Dans les autres casernes françaises, comme dans le Doubs, les candidats sont rares mais les besoins importants.

Voyez ce reportage, de Lucie Thierry et Jean-Luis Saintain :
Stage de formation au sauvetage en milieu aquatique



 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus