Emploi, services publics, précarité : où ont lieu les manifestations jeudi 4 février en Bourgogne-Franche-Comté ?

Jeudi 4 février est une journée nationale d’action des syndicats. CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL, FIDL appellent à la mobilisation de Besançon à Dijon.
<p>Des étudiants manifestent le 20 janvier 2021 à Paris contre la précarité étudiante.&nbsp;</p>
Des étudiants manifestent le 20 janvier 2021 à Paris contre la précarité étudiante.&nbsp; © SADAK SOUICI - MAXPPP

Après 3 journées d’action en janvier, dans la santé le 21, l’éducation nationale le 26 et dans l’énergie le 28 janvier, le mouvement se poursuit avec un temps fort interprofessionnel de mobilisations et de grève ce 4 février 2021.

Les syndicats estiment que le plan de relance affiché par le gouvernement n’est en rien un plan de rupture avec les politiques de casse de l’emploi, de pression sur les salaires et sur les conditions de travail et d’affaiblissement de la protection sociale. “Il plonge une grande partie de la population et notamment la jeunesse dans la précarité et la pauvreté. Par contre, les gagnants sont bien toujours les mêmes et ainsi les entreprises les moins touchées par la crise seront celles qui bénéficieront le plus des baisses d’impôt” expliquent les syndicats.

175 milliards € : c’est l’augmentation de la fortune des milliardaires français entre mars et décembre 2020 ;

0,10 € : c’est l’augmentation du taux horaire du SMIC pour 2021 (environ 14 €/mois) 

0 € : c’est la non-augmentation pour toutes les professions exposées à la Covid-19 

0 € : c’est le non-dégel du point d’indice des fonctionnaires depuis 11 ans 

0€ : c’est ce que le gouvernement a accordé à l’Éducation Nationale et à l'enseignement supérieur pour faire face à la crise Covid 



"47% des jeunes s’inquiètent pour leur emploi, le taux de chômage des jeunes a dépassé les 20%. Le second confinement les a fait plonger dans l’extrême précarité et pour certain.es la faim. Les jeunes ne peuvent bénéficier du RSA avant 25 ans, ni d’allocations chômage avant d’avoir travaillé... À cela s’ajoute, pour les étudiant.e.s, la difficulté de suivre les cours à distance, la peur de l’échec et une détresse psychologique forte “ ajoute le SNES de Besançon appelant à un véritable plan de relance, combinant investissement public massif et soutien des revenus des plus fragilisés ou précaires.

 
En Bourgogne

à Auxerre 10H30  Place de l’Arquebuse 

à Nevers à 14h00  3 départs : 1 devant l’ARS pour la santé, 1 devant U-SHIN pour les autres secteurs, 1 bourse du travail pour les retraités. Les trois manifestations convergeraient pour finir ensemble à la préfecture. 

A Decize à 14h00  départ du CH de Decize

A Blanzy de 10h00 à 14h00  devant l’usine de Michelin 

A Dijon à 14h00  Place de la Libération 

A Beaune à 11h00   rond-point sortie de Beaune route de Dijon



En Franche-Comté

à Besançon à 10h30, Place de la Révolution

à Montbéliard 14h, Champ de foire

à Belfort 10 h, Maison du peuple

à Vesoul 10h 30, Place de la Gare

à Dole, 10h 30, Sous Préfecture

à Saint Claude, 10h 30, ZAC Étable

à Lons-le Saunier, 15h, Place de la Liberté

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société covid-19 emploi crise économique