• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Fabriquer des doudous pour les enfants de migrants, l'idée de Martin 9 ans est devenue réalité

Martin 9 ans a été ému par les sorts des enfants de migrants à Besançon. / © France 3 Franche-Comté
Martin 9 ans a été ému par les sorts des enfants de migrants à Besançon. / © France 3 Franche-Comté

Parce qu’il a croisé un jour à Besançon (Doubs) en sortant de l’école le chemin d’enfants migrants, Martin, 8 ans à l’époque a décidé de leur offrir des doudous.

Par Catherine Schulbaum

Petit garçon sensible, Martin demande à sa maman de l’aider à aider ! Dans un premier temps, une collecte de vêtements est organisée par Martin dans son école, puis il fabrique des doudous à partir de chaussettes. Jusqu’à ce qu’il rencontre l’association Coop’Agir de Dole qui va lui permettre de laisser libre cours à son imagination débordante en fabricant ses doudous et en en mettant une partie à la vente pour récolter des fonds.

 
Des doudous pour les enfants de migrants
A 9 ans, la solidarité n'est pas un vain mot pour Martin...ce petit garçon a été bouleversé quand il a découvert que des migrants dormaient dehors...Il a alors contacté une association doloise qui les aide et possède des ateliers d'insertion pour fabriquer des doudous à offrir aux enfants. C'était il y a deux ans et depuis Martin n'a plus cessé de militer pour les petits gestes qui donnent du sens au mot solidarité. Reportage C.Schulbaum, P.Arbez avec Sylvie Laroche Association Coop'agir de Dole Martin 9ans et demi Maud Huot-Marchand Mère de Martin



Aujourd’hui, la Frip à Dole accompagne le petit garçon dans sa démarche, pour montrer qu’on peut être solidaire à tout âge. Dans les locaux gerés par l’association, on trie des vêtements, on recycle, on crée, des vêtements, de espadrilles, des sacs et …bien-sûr des doudous…le tout en faisant travailler des femmes en grande précarité.

D’abord étonnés par la volonté du petit garçon, les responsables de Coop’agir ont décidé de soutenir son projet. Une leçon pour les adultes.

Gageons que l’aventure solidaire de Martin ne fait que commencer car il ne compte pas s'arrêter là et la vision de ces enfants qui n’ont pas eu sa chance continue de le bouleverser.


 

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus