• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Famille d'accueil dans le Doubs : un papy et une mamie pour Théo le temps des vacances

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

L'association des familles de Besançon (AFB) met en lien des familles et des enfants le temps des vacances ou des week-ends. C'est ainsi que Théo a fait la rencontre de Dominique et Didier et le courant est vite passé.

Par Fabienne Le Moing

L'Association des Familles de Besançon existe depuis 1964.
À l'origine, des familles paysannes accueillaient des jeunes pour les mettre au vert, au calme, les écarter de la ville. 
Puis l'association a ouvert ses portes à tous, sans barrière financière.
Le constat est que les enfants accueillis sont issus, pour la plupart, de famille monoparentale isolée.

Quel est le but de cet échange ?
Le but est que l'enfant partage le quotidien de la famille.
Qu'il change d'horizon, d'habitudes.
Qu'il contruise et partage des projets avec d'autres.

"Ces enfants vivent souvent en appartement et quand ils arrivent à la campagne ou dans une maison avec jardin, un autre monde s'ouvre à eux." nous confie Thérèse Henry permanente à l'AFB.


L’enfant a besoin de grandir chez lui, mais aussi en dehors de chez lui. L'enjeu est social et familial.

Chaque enfant partage une histoire avec la famille. Les parents, le temps d'un week-end ou des vacances, deviennent des tuteurs.

Lorsque nous avons rencontré Théo, cela faisait 5 jours qu'il était installé chez Didier et Dominique et déjà les marques étaient prises.
Autour du plateau des petits chevaux, Théo a trouvé sa place entre les différents petits-enfants de Didier et Dominique , leur nièce et leur petit-neveu.

"On nous les confie ces enfants, c'est notre rôle de les faire avancer" dit Dominique.

On sent que Théo est bien tombé et Dominique nous confie qu'au petit-déjeuner, Théo leur a avoué les aimer de tout son coeur.
 

Doubs : une famille le temps des vacances pour Théo
Avec Didier et Dominique Pin et Théo.

Des indemnités journalières sont attribués aux familles.
Elles correspondent au frais d'entretien.
15 euros par jour et par enfant de 0 à 10 ans.
17 euros pour les enfants de plus de 11 ans.
L'agrément est accordé ou pas chaque année.

Dans quelques années Didier et Dominique atteindront les 70 ans et ils ont décidé que ça serait la limite.
Ils ne feront plus partie des familles accueillantes.
L'AFB est en manque de familles. 
Pour plus d'information sur l'association : c'est ici.

 

Quelques chiffres pour l'année 2018

 En 2018,
166 familles ont fait appel à l'AFB dont 80 familles monoparentales.
220 enfants de 3 à 18 ans ont été accueillis.
80 familles ont ouvert leurs portes dans toute la Franche-Comté mais elles sont chaque année moins nombreuses et mois disponibles qu'avant.

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus