Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Académie de Besançon : 10 postes d'enseignants retirés pour la rentrée 2018

© Guillaume Bonnefont pour Maxppp
© Guillaume Bonnefont pour Maxppp

Lundi 22 janvier s'est tenu au rectorat un comité technique académique (CTA) pour préparer la rentrée 2018. Pour le premier degré rien ne bouge. Pour le second degré, l’académie de Besançon doit rendre dix postes d’enseignants.

Par France 3 avec le Rectorat de Besançon

À la rentrée 2018, l’académie de Besançon bénéficiera du maintien de tous les emplois d’enseignants dans le premier degré malgré une diminution attendue de 1 509 élèves.
Pour le second degré, au titre de l’évolution démographique nationale et du déploiement entre académies, l’académie de Besançon rend dix postes d’enseignants.


Les nouveaux moyens pour l’académie

Dans le 1er degré
Malgré la baisse démographique attendue de -1,43% (soit -1 509 élèves : -327 dans le Doubs, -410 dans le Jura, -516 en Haute-Saône et -256 dans le Territoire de Belfort), l’académie maintiendra les moyens dédiés.

Ces moyens permettront de :
• poursuivre le dédoublement des classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire engagé à la rentrée 2017, pour lutter contre la difficulté scolaire, les classes de CP en REP+ ont été dédoublées. Cet effort renouvelé en 2018 portera sur le dédoublement des classes de CP en REP et le dédoublement des classes de CE1 en REP+ ;
• renforcer la solarisation des enfants en situation de handicap;
• maintenir la priorité de l’accueil des élèves de moins de 3 ans dans l’éducation prioritaire et en milieu rural ;
• lutter contre la difficulté scolaire en particulier en préservant aux moyens des dispositifs « plus de maîtres que de classes », notamment dans les réseaux d'éducation prioritaire (REP) et les zones rurales ;
• au renforcement des moyens de remplacement ;
• à la nécessaire adaptation du réseau des écoles en milieu rural.

La répartition des moyens entre académies tient compte de leur situation relative appréciée selon le modèle d’aide à la décision utilisé depuis la rentrée 2015, (prise en considération de la ruralité et de la difficulté sociale) actualisé en fonction du dédoublement des classes en REP+ réalisé en 2017.
Depuis la rentrée 2013, le taux d’encadrement (P/E) dans l’académie est en constante augmentation, ce qui place l’académie de manière favorable en termes d’encadrement des élèves.

Dans le 2d degré
L’académie enregistre une augmentation d’effectifs de + 0,27 % (+ 0 ,56% au plan national) soit +241 élèves supplémentaires.
+ 390 élèves attendus en collèges, - 78 en lycées et -71 en lycées professionnels et ERÉA.
Au titre de l’évolution démographique nationale et du redéploiement entre académies, l’académie rend 10 postes d’enseignants.

Pour autant, des moyens supplémentaires seront mobilisés visant à développer l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap et allophones relevant respectivement des dispositifs ULIS et UPE2A.

Les efforts seront poursuivis afin de :
• favoriser l’ambition scolaire par l’accompagnement des élèves de bac professionnel pour une poursuite d’études en brevet de technicien supérieur (BTS) ;
• poursuivre la transformation de la carte des formations professionnelles pour soutenir sa valorisation et garantir à nos jeunes une meilleure insertion professionnelle.

Postes médico-sociaux, administratifs et d’encadrement
En ce qui concerne les autres catégories d’emplois, le ministère a procédé à un rééquilibrage entre les académies. ce qui conduit à la suppression de 10 équivalents temps plein (ETP) de personnels administratifs et d’encadrement.
En effet, un emploi de personnels de direction et 9 emplois administratifs seront retirés à l’académie.

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus