CARTE SCOLAIRE. Moins d’élèves, suppressions de postes : à quoi ressemblera la rentrée 2023 Franche-Comté ?

L’académie de Besançon s’est exprimée sur la prochaine rentrée scolaire. Une baisse du nombre d’élèves est à prévoir. Quelles conséquences sur les postes de professeur ?

Des élèves moins nombreux à la rentrée 2023 en Franche-Comté

Selon les prévisions du rectorat, il y aura 2695 élèves en moins dans le Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, une tendance qui se confirme dans les quatre départements. La diminution est particulièrement marquée dans le premier degré avec une baisse de 1895 élèves. Dans les collèges et lycées, la baisse démographique se situerait autour de 800 élèves.   

Combien d’élèves par classe ?

Avec une moyenne estimée à 21,02 élèves par classe dans le premier degré, « le taux d’encadrement a continué à s’améliorer », a indiqué Nathalie Albert-Moretti, la rectrice de l’académie.

A l’inverse, le nombre d’élèves dans le second degré, collèges et lycées, serait en légère hausse. Il passerait de 24,22 à 24,94 élèves par classe.

Le fossé entre le collège et le lycée est particulièrement marqué. À la rentrée, il devrait y avoir en moyenne, 25 élèves par classe dans les collèges, contre 32 élèves par classe dans les lycées.

 Combien de postes supprimés ?

Pour le premier degré, il y aura 52 postes en moins dans les écoles de l’académie. 22 postes en moins dans le Doubs, 15 en moins en Haute-Saône, 9 en moins dans le Territoire de Belfort et 6 en moins dans le Jura.

Dans le second degré, 69 postes supprimés dans l’académie de Besançon, sauf dans les lycées professionnels, où « aucun moyen d’enseignement ne sera supprimé », a indiqué la rectrice.

Concernant les fermetures d’écoles élémentaires, aucune ne peut avoir lieu sans un accord du maire, a précisé le rectorat.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité